Infestus - Thrypsis

Infestus - "Thrypsis"
chronique Infestus - Thrypsis

J'aurais eu un automne clairement placé sous le signe du Black Metal. Loin de m'en plaindre au contraire, cela m'aura permis d'embrasser en partie la grande diversité dont peut faire preuve le style: entre le LADLO fest, les Iskald, Karv Du, Kvalvaag, Vɔid... les sorties se suivent et ne se ressemblent pas. Et le rythme ne faiblit pas. Concentrons-nous aujourd'hui sur le cas d'Infestus, qui, avec Thrypsis, nous propose son 5ème album. Le one-man-band ne dévie pas de la voie qu'il suit depuis ses début en 2003.

 

Quinze ans déjà au service d'un Black Metal atmosphérique personnel. Mais, et c'est là tout l'intérêt de ce disque: Andras ne s'arrête pas à délivrer une musique sombre, épique, entrecoupée de plages plus contemplatives, en misant sur la répétition des patterns pour créer ses atmosphères. Il ne se contente pas de cela, loin de là et garde son œuvre ouverte aux autres styles, tout en gardant comme objectif de proposer une musique majestueuse et pleine d'émotions. Le musicien parvient à assurer ce mélange sans sombrer dans le Progressif. Le blast beat n'est pas systématique, il s'inscrit dans une variété de tempo qui servent également ce but.

 

Dès les doux arpèges placés en ouverture de disque, le ton est donné, Thrypsis ne sera pas un album de Black Athmo traditionnel. On retrouve au fil des titres des plans hardcore ("Seeds Of Agony" après un départ très trve et quelques notes de piano), des syncopes dignes de Gojira ("Thron AUS Trümmen"), des mélodies Doom 80's ("Pulse Of Annihilation"), des leads épiques. Tous ces élément, qui peuvent paraître disparates, s'inscrivent dans une écriture réfléchie au service du propos. Au final, Thrypsis est un album beaucoup plus riche qu'il pourrait y paraître au premier abord. Moi qui était un peu fâché avec le Black allemand, me voilà en partie réconcilié.

photo de Xuaterc
le 17/12/2018

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019