Inhumate - Expulsed

Inhumate - "Expulsed"
chronique Inhumate - Expulsed

Je n'aime pas les hommes ; j'aime ce qui les dévore.

Citer André Gide sur un album de Grind montre une culture certaine et de une bonne dose de dinguerie culinaire aussi.

 

Car, dans le genre bien barrés du citron, depuis 1990, les Strasbourgeois de Inhumate ne font pas rire.

Franchissant allègrement le mur du son et des excès, les gaziers constituent, en effet, mes bons amis, de véritables freaks de la musique dite « moderne ».

Par opposition à la musique « ancienne » genre : composée avant la fin du XVII ème siècle.

 

Si Inhumate avait pu produire une plaque en plein XIV ème, ça aurait été le bûcher direct.

Putain de bordel de merde d'Hérétiques, imperméables à l'amour de Notre Seigneur Jésus.

 

Deux siècles plus tard, Nostradamus aurait sûrement pondu, après les avoir écoutés, un truc imbitable dont il avait le secret, genre :

Le Fion jeune le vieux surmontera

En champ bellique par singulière truelle

Dans cage d'or les yeux lui défoncera :

Deux classes une, puis mourir mort dans le bordel.

Et PAF, une accusation de régicide sur la couenne : ça déconnait pas trop à l'époque.

 

Autoproduits, conservant ainsi ce grain qui gène les baltringues, les mecs se gargarisent ici avec rien de moins que leurs meilleurs salves de crachats.

En 2013,  Cobra Commander a causé du Blockheads, j'ai dégoiser perso sur le Infest de la même année mais pas de Inhumate ici.

Eux sont plus fous, plus bordéliques, moins techniques, ressemblant à une horde de hyènes hurlant et riffant à gogo, les vocaux se partageant entre vagissements d'aliénés et grouikements digne d'un porteur de camisoles agissant en force.

La puissance de la guitare et sa rapidité décervelée nous prouve que six cordes suffisent amplement pour pendre un pacson d'auditeurs, hauts et courts.

L'humour est là aussi car il est évident que les mecs s’éclatent à nous démonter. Sur "Faster Than Toughts", c'est flagrant.

Sur "Darmok", sur "The Scale" et "Freaks", c'est une brutalité absolue, discrètement relevée de samples de déflagrations, qui nous met chaos.

Et que dire d'un titre de morceau comme "Rosebud" ? Le titre renvoyant à un objet oblong servant à faire des trucs qu'on fait avec un objet oblong.

 

Faut qu'ça chie ! pourrait donc résumer la philo selon Inhumate.

(Bien plus efficace que l'autre Athénien et son allégorie de la grotte.)

 

 

 

photo de Crom-Cruach
le 21/12/2016

2 COMMENTAIRES

papy_cyril

papy_cyril le 21/12/2016 à 10:26:37

Pas du tout mon trip musical mais j'ai toujours aimé leur attitude!

cglaume

cglaume le 21/12/2016 à 13:43:52

La même. Voilà un groupe qui aurait pu s'appeler Integrity si le nom n'avait pas déjà été pris !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019