Insomnium - Across The Dark

Chronique CD album (45:40)

chronique Insomnium - Across The Dark

Les finlandais font vraiment partie de l’élite lorsqu’il s’agit de Death metal mélodique voir mélancolique, et ce n’est pas Insomnium qui va faire défaut à cette réputation ! Le combo en est à son 4ème album et il n’y a pas eu de baisse de niveau entre chacun d’eux, ainsi ce « Across The Dark » est dans la digne lignée de son déjà très bon prédécesseur « Above The Weeping World ».

C’est assez dommage que ce groupe ne fasse pas plus parler de lui par chez nous car sa musique mérite vraiment qu’on y prête les deux oreilles ! Cependant j’ai bon espoir que les choses changent pour Insomnium et que leur nom circule d’avantage dans la presse française, car après le succès du dernier Swallow The Sun il n’y a pas de raison que « Across The Dark » reste dans l’ombre (c’est le cas de le dire...). D’ailleurs la carrière des deux groupes est étrangement proche car en plus d’être compatriotes, ils doivent avoir une bonne partie de leur public en commun et ils ont également tout les deux sorti leur 4ème album dernièrement. Et si vous vous dites que ça ne prouve pas vraiment de liens directs entre eux, sachez que le claviériste de Swallow The Sun apparaît au même poste en guest sur cet album...

A propos des invités, Insomnium nous offre également la participation de Jules Näveri (Profane Omen, Enemy of The Sun) sur toutes les parties de chant clair.

 

Je pense qu’avec ces quelques lignes vous avez pu cibler le registre musical du combo... C’est typiquement finlandais avec des mélodies envoûtantes et planantes à la fois, ça sent la mélancolie des grandes plaines enneigées finlandaises. On oscille constamment entre la lourdeur de leurs rythmiques Death metal et la légèreté des passages progressifs qui flirtent avec le Doom, lorsque les deux se combinent ça fait l’effet d’une grosse mandale qui vous fait quitter le sol juste assez longtemps pour vous sentir léviter. On a quand même certains morceaux plus ‘’rentre dedans’’ comme « Against The Stream » qui accélère un peu le tempo. Globalement, l’album reste assez sombre, il suffit de regarder les titres des morceaux et la pochette pour s’en rendre compte. L’intro du dernier morceau aux violons ne fait que renforcer cet aspect très mélancolique, selon moi ce morceau est l’un des meilleurs de l’album ; on a en plus de ça un léger clin d’œil à la musique folk sur ce titre (même si cette influence se fait ressentir à d’autres moments).

 

Ce « Across The Dark » est plein de très bons morceaux et je ne me lasse pas de l’écouter, j’avais déjà beaucoup d’estime pour ce groupe avec leur précédent opus mais avec ce dernier album et avec In Flames, Dark Tranquility et Soilwork aujourd'hui hors-circuit, je pense qu’ils se placent parmi les perles du Death metal mélodique scandinave.

photo de Domain-of-death
le 19/08/2010

1 COMMENTAIRE

cglaume

cglaume le 19/08/2010 à 13:32:30

J'avais bien aimé "Above The Weeping World". 'faudrait que j'essaie celui-ci ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019

HASARDandCO

Purple - Bodacious
My Own Prison - Sleepers