Iron Flesh - Forged Faith Bleeding

Chronique CD album (37 mn)

chronique Iron Flesh - Forged Faith Bleeding

Je commence de suite cette chronique en battant ma coulpe. En effet, à la fin de ma chro sur le dernier (et excellent) opus d'Ad Patres, tout proche de figurer dans mon Top 10 annuel, je me suis permis de conclure : "les gars d’Ad Patres se (re)placent très solidement avec leur album, dans la mêlée des défenseurs de la musique extrême d’un Grand Sud-Ouest, aux côtés des intouchables Gorod, des impressionnants Exocrine, des confirmés Breakdust, Can of Worms, Fall of Seraphs et Stillborn Slave ou des outsiders Anaxagor, Pottiin et Tempt Fate." Cette liste bien sûr n'était pas exhaustive, car - sans doute le signe inédit d'une richesse locale enfin retrouvée - il y manquait notamment les résurgents d'Otargos, Altered Shade (un Bloodbath à la sauce bordelaise), Empyreal Vault (la dernière gourmandise deathcore de deux membres d'Exocrine), Unanswered  (groupe qui revitalise enfin le Bergeracois) ou encore Iron Flesh.

 

Cette dernière formation, née au début de l'année 2017, est le projet solo de Julien Helwin. Ce batteur, qui s'essaie ici également au chant et à la guitare, est loin d'être un novice, au regard de son CV déjà bien fourni (Malevolentia, Otargos, Dawn Chaos, Mithras, Withdrawn, ...). S'il a été rejoint depuis par Sébastien, Sylver et Guilhem pour les concerts - des musiciens passés entre autres par The Great Old Ones, Fate of Fallacy, Black Storm ou Heboïdophrenie -,  il ne reste pas moins que Julien reste celui qui "s'occupe de tout" dans le groupe (musiques et paroles). Et il le revendique d'ailleurs !

 

Après deux EP en 2017 (Worship The Necrogod) et 2018 (Scourge of Demonic Incantations), le leader poursuit ses créations à un rythme particulièrement soutenu, puisque son premier album Forged Faith Bleeding est déjà sorti en mai 2019 chez Epictural Productions. Productif ! Comme si Julien avait rongé son frein pendant des années derrière sa batterie... Au menu des neuf morceaux et des 37 mn de cet opus, un Death Old School à la production volontairement crue, comme sortie d'un live, mais qui laisse de la place à chaque instrument pour que chacun puisse vraiment s'exprimer. De ce point de vue, la première offrande "Invade, Conquer & Dominate", ainsi que "Ripping The Sacral" donnent le ton, avec un Death non édulcoré, animé par une voix légèrement sous-mixée à la David Vincent. La structure de l'album est intéressante, dans la mesure où il existe une sorte d'effet miroir, de symétrie avec le morceau central "Celestial Disciple’s Incarnation", efficace, autour duquel s'articulent deux morceaux à l'exacte même durée (5mn 46s), qui sont à placer - à mon humble et inutile avis en tout cas - parmi les meilleures propositions. En effet, avec "Harbringer Of Desolation" et "Stench Of Morbid Perversion", l'album se drape d'un doom inattendu, le premier prenant et émouvant - une belle chanson tout simplement - , le second plus sombre, occulte et inconfortable. Julien prend le risque - plutôt payant - d'associer la rapidité et la rugosité de son Death avec de nombreuses décélérations, comme dans "Malignant Kingdom", "Red Sky Aeon" ou "Where Universe Collide". Les fondamentaux ne sont pas oubliés : Iron Flesh sait habilement envoyer la sauce quand il le faut, à l'instar de "To The Land Of Darkness & Deep Shadow" (après une entame suprenante). On pourrait amener le débat sur le côté "classique"/"pas original" du Death proposé par le line-up bordelais. Perso, j'm'en bats les noisettes : classique, le Death proposé ici l'est bel et bien, mais Julien a eu le mérite de construire une musique non linéaire, parfois âpre, parfois complexe, mais au total bien plus nuancé que pourrait laisser croire une première écoute. Un gros travail a été déployé pour ce Forged Faith Bleeding, ça c'est certain !

 

photo de Seisachtheion
le 29/11/2019

3 COMMENTAIRES

SylvSylvTech

SylvSylvTech le 29/11/2019 à 16:46:40

Merci pour la chro !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 29/11/2019 à 17:41:38

Bien gouleyant.

Seisachtheion

Seisachtheion le 30/11/2019 à 22:58:01

We're welcome SylvSylvTech ^-^!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements