Kaleidobolt - Bitter

Kaleidobolt - "Bitter"
chronique Kaleidobolt - Bitter

Kaleidobolt est un trio finlandais qui a déjà une paire de sorties derrière lui mais que je découvre avec ce Bitter et c'est loin d'être une amère découverte !

 

La musique de Kaleidobolt est un mélange entre stoner, garage et psyché... une musique souvent rapide et nerveuse mais qui sait également se poser. Les morceaux sont assez longs (en moyenne 6min) avec pas mal de variations dans chacun d'eux mais globalement l'album est très cohérent.

Alors comme dirait notre ours préféré, Vincent Bouvier, Analyse.

 

«  Another Toothpick » qui lance l'album est une sorte de garage ultra rapide et énervé qui se calme un tout petit peu par la suite (on note ici la présence d'un clavier)... « Big Sky Land » commence de manière toute calme mais rapidement on a un gros énervement avec une guitare relativement claire, qui se fait aussi plus mélodique lorsque le rythme ralentit, la basse lance un break assez rapide où la guitare reste dans ce registre clair. Au contraire le début du lent « I Am The Seer » est ultra grésillant, ce titre alterne des passages speedés et des passages lents chantés, on aura ici aussi bien un passage speedé fou-fou qu'un break très lent, grésillant et écrasant. « Deadpan Blues » est lancé par une basse rapide toute seule à laquelle s'ajoute la batterie puis enfin de la slide, le morceau est assez rapide avec un gros côté old school, ici le solo de guitare est clair mais ultra rapide, la fin est, elle, pleine de fuzz. « Interlude » est, oui tu l'as deviné (référence honteuse) un interlude mais qui dure quand même plus de 2 min, assez lent et aérien, quasiment instrumental, les voix sont samplées et trafiquées et s'exprime (a priori) en finnois. « Coyote » après un début ultra bourrin, ultra speed devient un titre rapide et énergique doté d'un orgue, le solo est sur un passage surf-rock/garage. L'album se termine sur « Hydra » le plus long morceau du disque (9min31s) est avec un nom pareil on se doute d'avoir un morceau à tiroirs, tour à tour mid tempo et instrumental, avec de slide, rythmé, psychédélique, en contraste avec une basse rapide et une guitare qui pleure puis avec une fin rapide avec la batterie qui prend en puissance...

 

Kaleidobolt présente un stoner varié mêlant passages bourrins et passages aériens, puisant dans les 70's et 60's (le côté garage et surf), assez attachant et marquant... même si on reste sur une musique de genre (voire de genres), Bitter est un album de bonne qualité qui intéressera les amateurs de stoner inspiré par le passé et  vaut au moins une écoute.

 

Bitter est disponible en CD digipak et vinyle (noir ou rouge).

photo de Papy Cyril
le 22/08/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019