Khoma - A Final Storm

Chronique CD album

chronique Khoma - A Final Storm

On va pas refaire la généalogie du groupe, pour ça je vous renvoie à la chronique de mon confrère.

 

On peut dire que le chant au sein de Khoma ne laisse pas indifférent: loin d'être original, il a au moins le mérite soit d'agacer, soit de séduire. Ou, dans mon cas, les deux. Car il est vrai qu'aux premières écoutes de The Second Wave j'ai eu vraiment du mal, trouvant la voix un poil sirupeuse. Puis, au fil des écoutes, ce qui me rebuta chez Khoma s'est gentiment dissipé, l'album me captivant à un point tel qu'il figurera largement au peloton de tête des sorties 2006, c'est dire!

C'était donc dans une certaine impatience que j'attendais la suite. A Final Storm sort finalement 4 ans plus tard dans une certaine circonspection (indifférence?) et passe, me semble-t-il, quasiment inaperçu dans la presse francophone. Bref, hop je me lance dans l'écoute, et l'album me laisse un peu sur le bord de la route. Pourtant tout est là, ce chant si singulier, ces refrains attachants. Mais la sauce ne prend pas. Me faudra-t-il autant de temps à appréhender cet album que pour The Second Wave? Non, il ne s'agit pas de cela. Quelque chose est différent. Le groupe reste sur la défensive, peine à outrepasser une certaine pudeur, comme s'ils n'étaient pas convaincus eux-mêmes de la qualité de leurs compositions. Pourtant ils ont de quoi en être fiers, les morceaux tiennent bien la route et les mélodies sont toujours inspirées. Mais à ces reproches ci-dessus s'ajoute une prod un peu plus lisse que pour le précédent album qui aplatit ainsi toutes nuances. Constat amer: cet album peine à charmer. Et c'est pas faute d'inspiration, loin de là, aucun morceau n'est en dessous des autres, ils auraient même pu se retrouver sur The Second Wave. C'est frustrant, d'autant plus que l'on sent qu'ils essaient de renouer avec les moments homériques d'"One of Us Must Hang" sur "All Like Serpents" et "Mist" notamment, mais malheureusement ça reste bien en deçà.

 

Je finirai par cette petite note, pour ainsi contredire mon introduction, à savoir que le fait d'avoir le guitariste de Cult Of Luna en son sein est un gage de qualité dans l'écriture des morceaux, c'est certain, pour autant que Mr. Persson sache faire la distinction entre les 2 groupes, à l'image du riff du titre "A Final Storm" sortit tout droit d'"Echoes"de l'album Salvation.

photo de Sam
le 12/10/2010

1 COMMENTAIRE

Pidji

Pidji le 12/10/2010 à 11:59:19

Le premier était sympa, mais pas accroché des masses à celui-là non plus.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019