Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Khynn - "Supersymmetry"

Khynn - "Supersymmetry"
chronique Khynn - Supersymmetry
6.5/10 0

Acheter Khynn Supersymmetry sur Amazon

CD album CD album (50:00)

 

Style musical : 

Metal

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

Tainted Impression 06:29
God in Hell 05:15
Black Circles 04:15
Breath Inside Me 04:58
Persona 04:38
Walking Dead 04:22
Living Time 03:40
Depersonalization 04:40
Wasted Time 04:09
A Wild Night 02:58
Into the Supersymmetry 06:35

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Erazer - L'océan des âmes

Le cas de Khynn est vachement intéressant. L'ennui c'est que pour parler des 52 minutes de ce second album du groupe, il faut du temps.

Alors on va tenter de le contracter est de faire la synthèse d'un album extrêmement varié.

 

Certes, Khynn fait du metal : ça devrait sur le papier simplifier la tâche d'en causer, surtout qu'il n'est pas révolutionnaire.
Mais grâce (ou à cause) de sa variété, il faut se pencher un peu plus dessus.

Rien d'original à l'idée de retrouver des titres calmes : on trouve avec l'intro et deux morceaux portés par une guitare acoustique, des morceaux bien posés à jouer au coin du feu. 
La démarche est classique mais pour le coup bien foutue : ces titres ne cassent pas le rythme, ils "l'assouplissent". Khynn est loin de faire un metal irrespirable, il aère au maximum son album tout en lui offrant une ambiance. C'est aussi l'occasion de mieux entendre les arrangements qui ne sont pas toujours évidents lorsque les guitares et le chanteur gueulent à tout-va.

 

Le groupe s'échine aussi à ne pas faire dans l'efficacité pure et cherche un chemin entre le direct "dans ta face" et l'alambiqué. Avec de bonnes bases thrash, notamment sur les rythmiques, un riffing bien haché avec des envolées plus proches du death-mélodiques, on se trouve face à un mélange assez accessible qui fait mécaniquement secouer la tête. 
Prise individuellement, chaque piste a son "petit truc" qui claque, qui pète bien : un crescendo bien placé, une explosion sonore, un riff qui rappelle Gojira, une structure inattendue etc.

 

Mais, (parce qu'il fallait bien qu'il y en ait un), il y a un moment où l'on se perd dans ce disque. Il ne traîne pas, il n'est pas chiant, il n'est même pas déroutant, non, il tombe légèrement à plat. Ça se dégonfle sans que l'on comprenne pourquoi : si le groupe ne manque pas de finesse, s'il est appuyé par un bon son, s'il sait se vendre par un très beau visuel, il manque juste de...mordant. 
Mais (parce qu'il y en a un second et dernier), tout ceci ne demeure qu'une impression,  un ressenti, qui ne sera pas éprouvé par toutes les oreilles curieuses...

photo de Tookie
le 09/01/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Fucked Up - David Comes to Life

Évènements

Partenariat Avalanche Soundprod : saison 2018 - premier semestre !Impureza + From Man To Dust + Hyaena au Blue Devils à Orléans le 12 mai 2018The OUTBREAK Fest au Chatodo à Blois avec entre autres PSYKUP, COMITY, HANGMANS CHAIR, DO OR DIE, etc.BISON + LLNN + WREN + DEATH ENGINE à l'Espace B à Paris le 5 mai 2018Tournée européenne  Kids Insane mai 2018