S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

King Witch - "Under The Mountain"

King Witch - "Under The Mountain"
chronique King Witch - Under The Mountain
8/10 0

écouter "Beneath The Waves"

Acheter King Witch Under The Mountain sur Amazon

CD album CD album (43:00)

 

Style musical : 

doom & speed

 

Année : 

2018

 

Tracklist :

1) Beneath The Waves
2) Carnal Sacrifice
3) Solitary
4) Under The Mountain
5) Approaching The End
6) Ancients
7) Hunger
8) Possession
9) Black Dog Blues

 

Label : 

Listenable
Dans le même style :
Scanner - The Judgement

Jeune groupe fondé en 2015 et seulement auteur pour le moment d'un EP 3 titres (Shoulders Of Giants) cette même année, les 4 Écossais nous présentent leur premier album avec Under The Mountain. King Witch est mené par son guitariste, Jamie Gilchrist, qui en plus de gratter a aussi produit avec brio cet album, et sa formidable chanteuse, Laura Donnelly.

 

Le groupe manie un metal assez sombre et balaie un spectre qui va du doom au thrash (si, si)... Si, musicalement déjà ça tient vraiment bien la route, ce qui marque vraiment c'est le chant très puissant  et nerveux de Laura qui se réclame de Janis Joplin mais qui m'a surtout fait penser à Veronica Freeman de Benedictium

 

Après son intro sur des mots pleins de colère « Beneath The Waves » est un morceau lent et lourd et le groupe montre aussitôt une autre facette avec « Carnal Sacrifice » speedé, puissant, sombre et mélodique. « Solitary » revient du côté doom mais un doom mélodique qui sait se parer de guitares claires notamment un solo aérien. « Under The Mountain » fait une sorte de synthèse avec des changements de rythme pour passer du rapide heurté au très lent et très lourd puis pour speeder avec un solo très, très rapide, re-ralentir et finir sur une relance rapide. «  Approaching The End » retourne vers un doom inquiétant, notamment le chant de Laura avec des mots très détachés les uns des autres, mais avec une petite touche rapide pour la toute fin du morceau. On reste dans la lenteur avec « Ancients » qui fait vaguement penser à une ballade de par sa guitare acoustique présente tout du long du morceau et de son aspect mélodique... ça serait toutefois mentir que de classer ce titre comme une ballade... « Hunger » avec sa batterie qui cascade est un mid tempo avec un passage plus lent et une guitare qui se fait plus mélodique avec une reprise ensuite sur de la lourdeur. Et comme on aime les contrastes chez King Witch « Possession » tape dans le thrash old school, pour un moreau speed qui tabasse, celles et ceux qui suivent auront compris que le groupe nous case un ralentissement doomesque, très lent et ultra lourd mais finit touefois sur du rapide... tout comme le dernier morceau qui malgré son nom « Black Dog Blues » n'est pas un blues mais un titre speedé.

 

Les pieds entre 2 mondes, un côté sombre, un son qui colle au propos, une super chanteuse, que demander de plus et tout ça dans un premier album ! Bravo madame et messieurs !

 

Under The Mountain est disponible en CD digipak et en vinyle (bleu).

photo de Papy Cyril
le 08/02/2018

Commentaires

cglaume

cglaume le 08/02/2018 à 12:20:49

Doom & Speed ! C'est pas tous les jours !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 08/02/2018 à 19:25:28

Comme Crust & Pop ou Death & Cool.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Månegarm - st

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018