Klang!!! - After the silence

Chronique CD album (42 minutes)

chronique Klang!!! - After the silence
Voici "After the silence" de Klang!!!, sorte de "Chinese democracy" du Nord Pas-de-Calais.
Explication :
-Les lillois sortent enfin leur premier album, chez Season of mist, plus de 10 ans après la formation du groupe. Il y a de cela 6 ans le groupe sortait un quatre titres qui avait fait grand bruit : The very pissed off...puis plus rien.

Une série de concerts, des bouleversements dans le line-up, puis un enregistrement en 2007, un mixage avec Frederik Nordstrom (Opeth, In flames entre autres, excusez du peu...) plus tard, After the silence arrive enfin dans les bacs en Novembre 2009 et risque de faire vibrer quelques tympans.

A mi-chemin entre l'easy-listening et l'objet conceptuel, le groupe délivre un album équilibré abondant de bons passages, débordant de qualités.
Résolument métal, After the silence marque une évolution dans la vie du combo sans pour autant s'en détacher entièrement si l'on tient compte de leur ancienne et unique pièce discographique.
Preuve en est, nous retrouvons "Siamese", "Sagawa's son" et "Inhibitions" déjà audibles sur The very pissed off avec cette fois quelques petites modifications...
"Inhibitions" est moins racoleur, "Sagawa's son" se joue beaucoup plus vite, "Siamese" prend une nouvelle dimension avec un gros son.

Un bilan un peu léger pour trois pistes qui sentent le réchauffé. Mais cela n'enlève en rien la qualité de ces compositions qui faisaient déjà leur petit effet en 2003.
De cette période, le groupe a gardé ce grain de folie porté par chacun des membres :
-Deux chanteurs complémentaires, hyperactifs, aussi bons dans le chant énervé (voire hurlements) que dans les nombreuses passades les plus calmes.
-Le rythme quasi-épileptique de certains morceaux "My sweet little" ou le jeu de basse sur "Twenty 7" (parmi de nombreux autres exemples).
-Des guitares aussi lourdes que folles. A la fois alambiquées et efficaces elle dominent les débats avec une schizophrénie agressive, progressive et finalement addictive.
"Enjoy the wheelchair" symbolise à lui seul la diversité métallique du groupe dans son ensemble : puissants et déjantés, les Klang!!! semblent malgré tout se contrôler.

Les lillois n'empruntent jamais gratuitement des chemins sinueux pour le plaisir de la complexité. L'écoute de "Luminole", titre instrumental central, laisse ressortir la mélancolie du groupe mêlée avec le besoin de jouer dans l'intensité...
Un sentiment confirmé par l'écoute de "Göteborg", morceau de 7 minutes aux relents progressifs et dont chaque seconde est un foulard qui nous serre un peu plus fort la gorge.

Klang!!! joue sur les paradoxes, se situant entre l'accessibilité et la complexité. Une attente de 6 ans qui ne fut pas vaine, pour un album de métal moderne, minutieux jusque dans l'artwork (et le livret + dvd) au son irréprochable.
Une autre série de qualificatif pourrait tenter de donner une idée de cet album, mais l'idéal sera encore d'écouter (et sans doute l'adopter).
photo de Tookie
le 17/02/2010

2 COMMENTAIRES

klangomani

klangomani le 18/02/2010 à 20:37:57

Enfin un site qui parle de la scéne Lilloise!
Klang est un groupe genialissime!
Je ne me lasse pas de leur cd, par contre je prefere les anciennes versions des titres repris sur le cd, meme si le son est moins bon je trouve que les morceaux ont plus de argne d'ou le 9/10 sinon ca merite un 10!

le meilleur groupe lillois

Matt666

Matt666 le 20/02/2010 à 11:01:56

Mmmf.
Les titres du myspace ne m'ont pas donné envie de m'intéresser davantage.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements