Kongh - Shadows of the Shapeless

Chronique CD album

chronique Kongh - Shadows of the Shapeless

Les suédois fans de Yob reviennent en forme cette année avec enfin, un album au sommet de son art. Après une super démo, un "Counting Heartbeats" qui m'a un poil déçu avec le recul (la faute à un son trop sec ?) et un bon split qui fait mal au cul avec leur confrères d'Ocean Chief, c'est un génial troisième album que nous livre là le trio made in Sweden. Délivrant toujours un bon mélange moderne de stoner-doom légèrement saucé post-hardcore, le groupe a su tirer son épingle du jeu en lâchant son côté Mastodon qui trainait par là. Ici l'ombre de Yob reste présente (en tout cas ils leur font honneur) mais avec LA patte des suédois reconnaissable dans ces mélodies bien senties et ces structures toujours bien fouillées. 5 morceaux pour 56mn, format parfait pour le style avec des titres qui ont bien le temps de délivrer leurs ambiances et leurs couleurs, premier bon point ! Deuxième point fort, le son, beaucoup plus chaleureux que le précédent opus, une guitare bien léchée et brillante (tiens ca vous rappelle pas Yob justement ?) dont les sonorités sont plutôt variées, et une basse qui vrombit bien sans pour autant être cracra. Appréciable donc. Le groupe a également réussi à pondre des riffs super travaillés, comme à leur habitude, plus complexes que la moyenne (son lot de cordes aiguës à vides qui trainent) mais pour autant catchy ("Essence Asunder") Je trouve qu'à travers ce jeu de guitare particulièrement intéressant le groupe remplit son pari en sortant du lot. Sa personnalité que l'on ressent depuis ses début est ici exacerbée et on observe un groupe qui maitrise vraiment son sujet avec un skeud presque parfait, presque trop parfait même. Il manque peut-être un peu de surprise dans ce "Shadows Of The Shapeless", notamment au niveau du chant que je trouve moyen dans l'ensemble, trop crié et pas assez fondu dans la musique... Le prochain album sera-t-il la révélation à ce niveau ? Pour ceux qui les suivent depuis leurs début, vous ne serez pas déçu bien au contraire, il me semble que c'est là un disque qui fait preuve d'une grande maturité, et il se laisse facilement écouter : un album à la fois lourd et léger. Il me semble que peu de groupes peuvent se targuer de réussir cette alchimie... Voila donc un album que je conseille également aux personnes souhaitant découvrir le groupe, car très prenant et facilement assimilable, même pour les néophytes du gros fuzz. La scène suédoise est décidément imposante. Respect.

photo de Viking Jazz
le 24/12/2009

1 COMMENTAIRE

mat(taw)

mat(taw) le 24/12/2009 à 10:29:17

pas écouté encore mais j'aime la pochette.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021