Korpiklaani - Ukon Wack

Chronique CD album (41:07)

chronique Korpiklaani - Ukon Wack

En voilà un album qui met en joie dès le matin ! Allez sortez les violons, la tequila et c’est parti pour la farandole ! Korpiklaani est un peu une version "happy" de Finntroll, et sur cet album "happy" peut également être compris comme "sacrément mou du genoux"...

 

J’avais bien aimé le Tervaskanto des finlandais, peut-être était-ce une erreur de jeunesse car je ne pense pas que Korpiklaani ait vraiment viré de bord depuis. On retrouve toute la convivialité du Folk metal, le côté très festif et dansant qu’on attend de cette musique avec de la flûte, du violon et de l’accordéon à la pelle ! Le problème c'est que les morceaux joyeux et festifs ne sont pas assez efficaces sur cet album. Bien que les éléments nécessaire soient là, l’envie de bouger et de se mettre dans la danse est trop rare et les intentions de lourdeur se traduisent plus par de la lenteur  ennuyeuse qu’autre chose... Je pense en fait que la musique n’est pas assez dense, ça sonne creux ! Tout les éléments sont trop secs, la guitare ne prend pas assez d’ampleur pour vous envelopper, les éléments de la batterie sont tout petits...Enfin bref j’ai un peu de mal à rentrer dedans.

 

Mais bon, Korpiklaani sait quand même faire du Folk et les mélodies sont plutôt pas mal, ça reste sympa à entendre et les instruments acoustiques trouvent très bien leur place dans la musique. L’esprit épique et rustique est bien là, les meilleurs morceaux en la matière étant souvent les plus rapides. Individuellement, ils sont pas mal, mais l’album entier est vite blasant... Je n'ai réellement accroché qu'au titre "Lonkkaluut", par son aspect un poil martial et des riffs plus poignants où on retrouve un vrai compromis entre le metal et le folk ; un morceau comme "Tequila" sort également un peu du lot avec ses coups de timbales en intro... Et un morceau dont les ¾ des paroles sont « TEQUILA ! » est forcément entraînant !

 

Ukon Wacka est donc un album de folk qui en soit n’est pas trop mal, bien que personnellement j’ai eu un peu mal à m’y faire... Mais si vous cherchez un album de Hard-rock (oui je n’irais pas jusqu’à qualifier ça de metal) festif et dansant, qui n’agresse jamais l’oreille et que vous pourriez même écouter à l’apéro avec votre beau-père, alors testez ce Ukon Wacka !

photo de Domain-of-death
le 08/07/2011

1 COMMENTAIRE

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 09/02/2015 à 23:03:04

Je viens de tomber sur cette chro avec une grosse faute dans le nom de l'album : et bien perso je le trouve très réjouissant celui-là, pas comme son suivant.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019