Krüger - s/t

Krüger - "s/t"
chronique Krüger - s/t

URGH ! Poumpa poumpa poumpa

 

Dans la famille Kruger, vous connaissez peut-être Freddy, le pince sans rire ayant des problèmes de peau ou bien le groupe de post-HxC/Sludge de Lausanne ?

 

Et bien voilà les  Krüger avec un tréma sur le U, qui sont  basés eux, à Prague.

Ses membres sont originaires de diverses régions de l'ex-Tchécoslovaquie – Moravie, Slovaquie et Bohême- dissoute après la Révolution de velours et la création en 1993 de deux États distincts : la République Tchèque et la République Slovaque.

Krüger pratique ce que l'on appelle du Crust Mangel, genre très proche du Kängpunk scandinave, à savoir un Crust très rapide et méchant (bon le Crust à la fois lent et gentil est encore à inventer, j'en conviens).

 

Krüger use et abuse de la rythmique D-Beat dans une forme paroxystique. En effet, pas ou peu de breaks viennent aérer la musique des Tchèques. Vous êtes prévenus : si vous n'êtes pas familier du genre, vous serez vite assommés par la débauche de vitesse et de hargne du quintette, la trouvant peut-être redondante.

Par contre pour les amateurs de barbarie crustie, vous serez au milieu d'un très beau chenil comme vous les aimez. Renvoyant à la sauvagerie d'un Skitsystem ou d'un Nuclear Death Terror pour son chant, la dernière production de Krüger est une gourmandise à déguster à tout heure de la journée et qui ne fait pas grossir en plus.

Au pire votre taux alcoolémie montera quelque peu de façon toute naturelle par simple fermentation des conduits auditifs.

 

Revenons d'ailleurs à ces vocaux qui ont la bonne idée d'être doubles : une voix masculine et un timbre féminin (mouais, enfin bref...) aboyé se renvoient les balles dans un chant de bataille parfaitement organisé. Blanche, le ptit bout partageant le micro avec l'ogre Tudo, fait d'ailleurs démonstration d'une conviction forçant le respect. Les paroles du combo sont en Slovaque mais grâce à la disponibilité de Martin, le batteur du gang, j'ai pu toucher du doigt les textes du groupe. Et bien le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ne respirent pas la gaudriole : perte de repères sociaux, désespoir et sentiment d'enfermement constituent la base des lyrics du combo. 

 

Notons au passage, avant de conclure, que le septième morceau de cette trop courte plaquette, "Cash And Greed", se trouve être une reprise de Battle Of Disarm, la formation culte japonaise, preuve, s'il en faut encore une, que les Tchèques savent nourrir leur haine avec les bonnes croquettes.

 

Respectueux des valeurs de ceux qui ne respectent pas grand chose, Krüger possède les qualités inhérentes à un bon gros bâtards rétif : la vélocité, le mordant et la vacherie. Tous les atouts pour disputer son os au reste de la meute punk metal. Terrassant par sa niak, bluffant par son énergie et sa hargne à toute épreuve, Krüger vaut 4 657 autres groupes.

 

Existe-t-il un vaccin réellement efficace contre cette forme de rage ? J'espère bien que non.

 

URGH ! Poumpa poumpa poumpa

 

photo de Crom-Cruach
le 11/12/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Ghost - Meliora
Chronique

Ghost - Meliora

Le 07/12/2015

Folsom - Folsom
Chronique

Folsom - Folsom

Le 24/01/2005