Kvalvaag - Malum

Chronique CD album (40:36)

chronique Kvalvaag - Malum

Kvalvaag est porteur d'une certaine idée du black, une vision typiquement norvégienne qui ne génère plus beaucoup de vocations depuis le milieu des 90's. La bande d’Oslo, fondée en 2012, se revendique des premiers albums Troll, Covenant, et Emperor. Tous ces groupes ayant rapidement porté leur musique vers d'autres horizons, peu ont pris leur suite. Par manque d'intérêt d'une scène tournée vers le "toujours plus", plus rapide, plus satanique, plus symphonique...? Ou alors parce que ces groupes ont abandonné cette voie et personne n'a juge intéressant de reprendre le flambeau. Pourtant, In Times Before the Light, Drep De Kristne ou l'éponyme d'Emperor ont tous acquis le statut d'album culte. Peut-être une volonté de laisser l'héritage inviolé...

 

Toujours est-il que si ce Malum était sorti en 1996 que cela n'aurait surpris personne. L'album s'ouvre sur une quelques notes de piano et synthé qui n'auraient pas dénoté sur les premiers Dimmu Borgir ou Fibulwinter. Des riffs en tremolo, des claviers aux sons typiques du début du règne d’Harald V, un chant de goules sur des structures simples mais pas répétitives sont les éléments, classiques, constitutifs de la musique de Kvalvaag. Tout cela permet de mettre en place des ambiances froides et necro, barbares mais avec une pointe de mélodie et de grandiloquence, apportée essentiellement par les claviers. En avant dernière piste, le groupe reprend un titre du premier Troll; si ça version est relativement proche de l'originale, elle ne se fond complètement dans le reste du tracklisting. En conclusion, ce deuxième album de Kvalvaag n'apporte rien à l'incendie d'églises, mais a le mérite de proposer un BM rétro, bien exécuté, qui se laisse écouter sans lassitude et m'a fait l'effet de la madeleine de Proust.

 

photo de Xuaterc
le 19/07/2016

2 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 19/07/2016 à 11:25:09

Vaguement écouté, rapidement oublié mais je vais lui donner une seconde chance car au final c'est bien bœuf mais écoutable.

Xuaterc

Xuaterc le 26/07/2016 à 10:34:54

Comme je le dis, c'est sans prétention, pas très original, mais agréable à écouter

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements