La Vieja Guardia - La Vieja Guardia

Chronique Maxi-cd / EP (15:05)

chronique La Vieja Guardia - La Vieja Guardia
C’est en quête d’un peu d’originalité que je m’étais réservé l’EP de nos amigos de la Vieja Guardia, me disant que peut être le charme de la langue hispanique ferait son effet sur une bande son hardcore… Et je ne m'étais pas trompé, même si l’effet ressenti n’était pas celui désiré au départ.
Composé d’ex membres de groupes balaises tels que Slapshot, Ignite, ou The Vandals pour les plus connus, je m’attendais à un disque prometteur, efficace et bien ficelé… mais ma déception ne fut pas anodine, une fois passées ces 15 minutes de Punk Hardcore hispanique bien réchauffé.

Niveau instrumental, il n’y a rien que vous n’entendrez parmi ces 5 titres que vous n’aurez pas déjà entendu auparavant. Niveau originalité c’est assez limité, et c’est vrai que mis à part la langue espagnole utilisée par les vocalistes, l’impression de déjà entendu est omniprésente sur cet album. Malgré tout, les titres ne sont pas désagréables, une chaleur humaine se dégage de ce son puissant et entrainant, par ces titres mid-tempo assez groovy dans l’ensemble.

Le niveau technique n’est pas mauvais, avec quelques solos sympathiques, des parties assez sympas où la basse se détache du groupe pour s’adonner a ses propres lignes, une batterie simple mais bougrement efficace, exactement ce qu’on a envie d’entendre dans ces situations là. Le son est assez soigné, l’ensemble guitare-basse-batterie est agréablement bien rendu je trouve.

En revanche, gros souci sur le chant... Non pas que de chanter en espagnol rende mal - je pense que bien fait, ça peut rendre bien, tout comme cela est aussi possible et rare en français d’ailleurs - mais c’est plutot la forme, les lignes de chant et la manière de poser les voix qui gêne. Le tout semble bâclé, vite fait, et le pire reste les parties mélodiques, où nos tough guys hispaniques se mettent à vouloir jouer les lovers : là, c’est la cata ! Caramba !! Mais plus généralement, à part les parties de « sing along » à plusieurs qui donnent de la pêche, les parties de voix solo ne sont pas très intéressantes, ni même convaincantes ; dommage, puisque cela aurait tendance à décrédibiliser le combo qui possède quand même un certain potentiel.
photo de Biflam
le 23/09/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements