Late Night Venture - Illuminations

Chronique Maxi-cd / EP (23.14)

chronique Late Night Venture - Illuminations
Après un ou deux albums et un premier EP, les Danois de Late Night Venture livrent là un second EP, porteur de belles choses et notamment d'un rock doucereux sans être mièvre, dont un aperçu plaisant nous est donné dès l'intro délicate de "Love Respect Call", aux vocaux cotonneux, et qui malgré une apparente sérénité, nous fait profiter en sa fin de guitares plus vigoureuses et d'une batterie assénée de bon aloi.

Le début du EP est donc de bon augure et "Acorns Fall" confirme cette impression en instaurant à nouveau une certaine tension aux mélodies enjôleuses des nordiques. Ce faisant, le groupe évite de tomber dans ma monotonie d'une linéarité de morceaux dédiés à un côté par trop feutré, et maintient l'intérêt de façon durable.
"Sidekick Trip To Mars" apporte la preuve de ce constat en montant doucement en tension après avoir imposé un joli break, rappelant en cela d'autres ressortissants Scandinaves: les Finlandais de Sigur Ros.

Late Night Ventures a ensuite la bonne idée d'achever ce EP sur un titre plus intense encore, tout en restant délibérément mélodique: "Skylights". Et si l'on peut regretter l'absence d'une "vraie" puissance, de morceaux plus rentre-dedans, le contenu est suffisamment bon pour inciter à la réécoute. Pas sûr, ensuite, que le plaisir soit durable et que cette formation devienne un incontournable de nos platines; cela pourrait cependant être le cas si celle-ci insistait dans cette voie et adoptait une attitude plus ouvertement rock.
photo de Refuse to keep silent
le 23/09/2009

1 COMMENTAIRE

Djardin

Djardin le 30/09/2009 à 02:05:16

"rappelant en cela d'autres ressortissants Scandinaves: les Finlandais de Sigur Ros."

Sigur Ros, ils sont Islandais, pas Finlandais.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019