L'homme puma - EP

Chronique Maxi-cd / EP (39:54)

chronique L'homme puma - EP
"EP", voilà comment les membres de L'HOMME PUMA ont appelé ce cd. Etrange me direz-vous, étant donné qu'il comporte 10 titres. Oui mais voilà, réellement, ce sont 6 morceaux seulement auxquels nous avons le droit, et 4 interludes.

Et commençons tout de suite par le mauvais point : ces interludes. Autant sur les premières écoutes, je me disais qu'elles semblaient intéressantes, autant elles m'ont vite gavées par la suite. Sur les 5 premiers titres, il y en a 3 (en comptant l'intro), et c'est beaucoup trop. Composées de samples de films à la MICROFILM, il n'y a aucune concordance entre ces passages vocaux et on s'ennuie ferme. Même l'utilisation du générique de "amicalement vôtre" n'y change rien. Bref, autant sur le split avec SUGARTOWN CABARET j'avais trouvé ça sympa, autant là, c'est lourd.
Heureusement, L'HOMME PUMA ne se résume pas à ça. Et quand les vraies compos pointent le bout de leur nez, on peut dire que ça fait plaisir. Toujours dans un screamo rock avec paroles en français, je pense toujours à AMANDA WOODWARD en les écoutant, ou un GANTZ première version, mais ce serait un peu trop réducteur. Car le groupe s'entache d'un côté post-rock vraiment bien foutu ("prélude d'un baiser"), la voix n'apparissant souvent que par parcimonie ici et là. Le côté "gratte pas trop saturée" me plait bien également, avec la voix hurlée par dessus, les DRAFT ne sont pas loin. Mon titre préféré sur cet album se nomme "Solidaire dans sa déchéance", avec sa multitude de changement d'ambiances et de rythmes. Dans ces titres, l'utilisation de passages de films me gêne moins, du fait de l'association à des guitares et batterie. "L"homme respectable" n'est pas loin non plus avec ses riffs de gratte calmes mais super efficaces.

Bref, quand ça joue, L'HOMME PUMA assure vraiment ! Leur screamo-post-rock (!) mérite vraiment qu'on s'y attarde et les paroles en français ajoutent un certain charme à tout ça (même si la plupart du temps, il est difficile de comprendre ce que le chanteur dit). Une très bonne continuité à leur split précédent, qui n'augure que du bon pour le groupe. Sans interludes, j'aurais certainement mis 8 ou plus à cet EP.
photo de Pidji
le 03/10/2007

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements