Lopsided - In your steps

Chronique Maxi-cd / EP (23:28)

chronique Lopsided - In your steps
Les biographies de groupes cherchant à se faire connaitre ont souvent un passage où est noté "influencé par", "pour les fans de", etc... Et cela permet également aux chroniqueurs en herbe de ne pas trop fouiller et de reprendre ces groupes cités dans leurs textes. Je ne jette pas la pierre, je l'ai déjà fait également.
Dans le cas de la bio de Lopsided, leur musique est annoncée comme la rencontre de Glassjaw, Pantera et Tool. Heu, pardon ? Autant pour Glassjaw on peut trouver des inspirations, autant pour les deux autres, je cherche encore.
Malgré tout, cela reste subjectif, bien que ce soit à d'autres groupes auxquels j'ai pensé à l'écoute de ce très bon "In your steps".

En effet, la voix hurlée m'a fait penser en premier lieu aux regrettés Rochelais de Feeding. J'apprécie beaucoup ce timbre et dans les passages violents, ça colle parfaitement. Ensuite, lorsque le chanteur utilise sa voix claire (comme sur "The Breach" et "When wolves"), là c'est un groupe américain que j'ai immédiatement eu en tête : Kaddisfly. Sur certaines mélodies, c'en est troublant, on dirait que Christopher James Ruff participe au disque. Autant dire que c'est une comparaison très positive, tant ce type de voix mélodique mais pas mielleuse est agréable à entendre. Et puis, même musicalement, il y a une relation avec les gaillards de Portland (sur leurs premiers albums) : ces envolées de guitares plutôt aigues, suivies par des riffs bien sentis, ça le fait.
Enfin, parce qu'on est dans le jeu des comparaisons alors allons-y gaiement, on pourrait rapprocher par moments Lopsided des excellents Dysfunctional By Choice, de part ce côté rock metal puissant et entrainantà souhait.
Bon, toutes ces comparaisons étaient avec des groupes plutôt rock ; sachez quand même que Lopsided part dans des bons passages metal également (avec même de la double-pédale, comme sur "The Anvil Sings") ; au final on obtient quand même un résultat plus violent que les pré-cités Dysfunctional By Choice.

Bref, de la mélodie, de la violence, des excellents passages de grattes, un duo basse/batterie super efficace (et mention spéciale au mix de la basse, qu'on entends parfaitement s'agiter), et une voix en béton armé autant sur les hurlements que les passages chantés : ce premier EP des Lillois est une tuerie ! Il me tarde vraiment d'entendre la suite, tant ces 5 titres sont ultra prometteur. Si vous ne l'avez pas encore compris, c'est certainement un des meilleurs maxi-CD de l'année, tout simplement.
photo de Pidji
le 13/11/2009

1 COMMENTAIRE

Tookie

Tookie le 24/06/2011 à 14:06:23

Encore mieux en live !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019

HASARDandCO

Uneven Structure - 8 EP
Avatar - Avatar Country