Lyzanxia - Locust

Lyzanxia - "Locust"
chronique Lyzanxia - Locust

Ça faisait un moment (4 ans exactement) qu’on n'avait plus entendu parler de nos compères de Lyzanxia ! Les frangins Potvin étaient sûrement très occupés entre leur side-project (One Way Mirror) et les productions du Dome studio (leur studio perso). Enfin bref, les voilà de retour cette année avec un nouvel album tout neuf et bien foutu !

 

Depuis 1998 Lyzanxia s’est affiché comme étant un des éléments moteur de la scène Thrash française, leur musique a toujours été très proche de la scène suédoise sur tous leurs albums (sauf celui-ci) produits par ce cher Fredrik Nordstrom (In Flames, Dark Tranquility, The Haunted...). « Locust » est cependant parfaitement ancré dans la lignée de ses prédécesseurs, avec les années le combo a parfaitement su se forger une personnalité remarquable dès la première écoute ! Ces racines scandinaves me font beaucoup penser à Darkane, avec des mélodies vraiment inspirées et également très limpides, le son suédois quoi ! Certains refrains vous tournent dans la tête, ce qui va en s'aggravant au fil des écoutes. C’est par exemple le cas sur des titres comme « Light Condition » ou « The Hundred-Story Moth » pour ne citer qu’eux ; car globalement la musique de ces bougres reste méchamment accrocheuse, même peut-être un peu trop mélodique parfois ; mais bon là, je cherche la petite bête... Dans l’ensemble Lyzanxia s’en sort bien et varie les plaisirs, avec des parties méchamment Thrash/death comme sur « Mind Tracker » où le chanteur nous offre un des rares passages gutturaux de l’album.

 

Bien que certains passages soient bien boostés (« Father Râ » entre autres...), ça reste plutôt minoritaire chez Lyzanxia. On a d’avantage de parties mid-tempo alourdissantes qui tâchent tout aussi bien ! La prod’ met d’ailleurs ces passages à leur avantage avec une basse bien vrombissante. La batterie a également un très bon impact notamment la caisse claire qui ressort particulièrement du mix. A ce propos, le mastering a été laissé à Björn Engelmann (Behemoth, Meshuggah, Rammestein).

 

Ce dernier effort est donc plutôt concluant, même si certains passages sont un peu plus mielleux que nécessaires... « Locust » est un bon album de Thrash bien inspiré et bourré de bonnes mélodies qui font du bien aux oreilles ! Lyzanxia tient le haut du pavé de la scène metal française et le montre une fois de plus avec ce cinquième album.

photo de Domain-of-death
le 31/05/2010

1 COMMENTAIRE

Tookie

Tookie le 01/06/2010 à 09:00:34

Un bon album, bien carré comme il faut qui sent bon la scandinavie. En plus c'est sympa, les groupes d'une telle envergure dans ce genre sont plutôt rares en France !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019