M:40 - Historiens svarta vingslag

Chronique CD album

chronique M:40 - Historiens svarta vingslag

Ahhh la Suède, son gaz, son pétrole, son drapeau bleu et jaune (faute de goût pardonnée), ses mines de fer, ses fjords, son système hyper étatique... Oui j'aime la Suéde, et encore plus Son Altesse Royale la princesse Madeleine de Suède, duchesse de Hälsingland et de Gästrikland (grrrrrrr). D'accord il doit y faire froid, mais pour réchauffer l'atmosphère il y a le grind tout crusté de M:40 (grrrrrrrrrrrrrrr bis).

 
J'y suis allé un peu fort avec ce "grind tout crusté", je l'avoue : M:40 joue plutôt une musique hardcore sans les vocaux chiants et stéréo-typés du style. Le bandana et la casquette sont donc remplacés par la crête ou le sabot de 3 mm. Vous aurez compris que les paroles ne sont pas gueulées par deux gros tough guy bien beaufs et testostéronés, mais par une paire vocale tournée le punk/crust/core, à la limite de screamer le chant par moment. Les rappels vocaux, comme le chant principal, sont bien agressifs ; ça sent bon le crust avec des plans bien hardcore. C'est très réussi en tout cas.
 
Et côté musique, on a à faire à du bon gros crust-(petit)core, le tout légèrement saupoudré d'une petite dose de grind. La basse claque bien façon keuponne durant tout l'album, et est extrêmement audible. La batterie claque également au propre comme au figuré, le guitariste assure son lot de riffs orienté métal contrairement à l'ensemble de l'orchestre. L'ensemble dégage par moments un petit je ne sais quoi de sombre, comme seuls peuvent le faire les groupe de sombre-screamo ou de dark-crust.
En tout cas nous avons encore une fois un bien sympathique cd de metal sauce suédoise version crust/grind.la Suède, son gaz, son pétrole son drapeau bleu et jaune (faute de goût pardonnée), ses mines de fer, ses fjords, son système hyper étatique, oui j'aime la Suéde, et encore plus Son Altesse Royale la princesse Madeleine de Suède, duchesse de Hälsingland et de Gästrikland (grrrrrrr) d'accord il doit y faire froid mais pour réchauffé l'atmosphère il y a le grind tout crusté de M:40 (grrrrrrrrrrrrrrr bis).
J'y suis allé un peu fort avec ce "grind tout crusté" je l'avoue M:40 joue plus une musique hardcore sans les vocaux chiants et stéréo-typés du style. Le bandana et la casquette sont donc remplacés par la crête ou le sabot de 3 mm. Vous aurez compris que les paroles ne sont pas gueulées par deux gros tough guy bien beauf et testostéroné mais par une paire vocale tournée le punk/crust/core à la limite de screamer le chant par moment, Les rappels vocaux comme le chant principal et bien agressif, ça sent bon le crust avec des plans bien hard-core. C'est très réussi en tous cas.
 
Et côté musique on a affaire à du bon gros crust-(petit)core toujours pour certain plan le tout légèrement saupoudré d'une petite dose de grind. La basse et claque bien keuponne durant tout l'album et est extrêmement audible. La batterie claque au propre comme au figuré, le guitariste assure son lot de riff orienté métal contrairement à l'ensemble de l'orchestre. L'ensemble dégage par moment un petit je ne sais quoi de sombre comme seul peuvent le faire les groupe de sombre-screamo ou de dark-crust.
En tout cas nous avons encore une fois un bien sympathique cd de metal sauce suédoise version crust/grind.
J'y suis allé un peu fort avec ce "grind tout crusté" je l'avoue M:40 joue plus une musique hardcore sans les vocaux chiants et stéréo-typés du style. Le bandana et la casquette sont donc remplacés par la crête ou le sabot de 3 mm. Vous aurez compris que les paroles ne sont pas gueulées par deux gros tough guy bien beauf et testostéroné mais par une paire vocale tournée le punk/crust/core à la limite de screamer le chant par moment, Les rappels vocaux comme le chant principal et bien agressif, ça sent bon le crust avec des plans bien hard-core. C'est très réussi en tous cas.
 
Et côté musique on a affaire à du bon gros crust-(petit)core toujours pour certain plan le tout légèrement saupoudré d'une petite dose de grind. La basse et claque bien keuponne durant tout l'album et est extrêmement audible. La batterie claque au propre comme au figuré, le guitariste assure son lot de riff orienté métal contrairement à l'ensemble de l'orchestre. L'ensemble dégage par moment un petit je ne sais quoi de sombre comme seul peuvent le faire les groupe de sombre-screamo ou de dark-crust.
En tout cas nous avons encore une fois un bien sympathique cd de metal sauce suédoise version crust/grind.
photo de Sepulturastaman
le 20/12/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019