Malherbe - Chevalier du Delta

Malherbe - "Chevalier du Delta"
chronique Malherbe - Chevalier du Delta

Les Disques Normal est un label qui nous a habitués, avec le temps à proposer des artistes un peu hors-format. De Mermonte à Bumpkin Island en passant par Tycho Brahé et Chapi Chapo pour les plus heu... emblématiques ; chaque formation proposée dégage une belle individualité et semble pourtant faire partie d'un tout.

Rarement, on aura croisé un label aussi reconnaissable, aussi installé et si discret.

 

De discrétion, il en est encore question de ce premier opus de Malherbe. Musicien parisien qui aime s'entourer (on retrouve Tycho Brahé) qui paie une belle offrande à la musique Folk en guise de cadeau de bienvenu. Bon Folk, on s'entend sur un ensemble de variations qui fricotent tant avec le reggae que le post-rock. Malherbe revisite à sa manière l'oeuvre de Pascal Comelade, mais il n'oublie pas son bagage rock... américain de surcroît, Americana pour être précis.

 

Les compositions, guidées par une série de poèmes d'Emilie Dickinson, ont une vie propre. Pas forcément destinées à se partager le même album,  le tout est cohérent.
« Tramonto » vrai faux-single, aurait pu figurer sur n'importe quel album promu par le le label avec son look à géométrie variable (y'a du Slint la-dedans et du Comelade). Un coup d'oeil sur le bandcamp, nous apprend que les morceaux sont nés et ont vécu entre 2012 et 2014. Avant d'être immortalisés – figés- sur le dos de ce Chevalier du Delta.

 

« Ressac » est la respiration chaloupée que l'on trouve généralement en fin d'album dans les super-productions. Morceau simple, tout en choeurs, qui prend ici de l'envergure de manière insoupçonnée. « Léonie » mathématique dans sa conception repose lui aussi sur un rythme pas-si-léger que ça. 2 titres qui renferment le sel de l'oeuvre.
Ce disque gentil, à défaut d'être sympathique, développe une accoutumance sournoise. On y revient parce qu'ici la voix nous irrite « Tramonto »... encore et là le rythme est perturbant « La fuite ».
Après 4 ou 5 écoutes, ce sont tous ces tics ou hésitations qui nous ramènent au disque. - La Fuite peu importe le temps perdu ! -

 

Le Folk précieux, calculé (?) de Malherbe joue avec quelques faux-semblants tout en débordant d'une touchante sincérité. Bref dans ses fins de phases, précis dans la durée, sans pesanteur et fuyant la légèreté et la facilité, Chevalier du Delta se confirme comme un vrai disque Normal.

photo de Eric D-Toorop
le 28/10/2017

1 COMMENTAIRE

Freaks

Freaks le 03/11/2017 à 15:12:21

Ça fait très Sparkle in Grey.. et ça fait du bien ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019