Mammoth Grinder - Extinction Of Humanity

Chronique CD album (21:07)

chronique Mammoth Grinder - Extinction Of Humanity

Mammoth Grinder est un nom qui n'était jamais parvenu jusqu’à mes oreilles malgré leurs deux EP, et un précédent opus... Pourtant ces texans nous offrent une musique comme on en fait que rarement de nos jour : « Extinction Of Humanity » est un gros retour aux sources qui fait un bien fou ! En voyant le nom du groupe et de l’album, on arrive à cibler l’état d’esprit global du combo : un Death metal gras et très Punk ! C’est comme si Mammoth Grinder avait continué à faire ce que Napalm Death a arrêté de faire depuis 1995. Même le son est très roots, voir brouillon, mais c’est exactement ce qui fait le charme de l’album. Par exemple, l’album commence avec un horrible larsen de 30 secondes qui donne envie de s’arracher les cheveux ! Les rythmes varient entre la rapidité du punk et les passage plus lourd très Death. En plus de ça, comme je le disais plus haut la batterie sonne très crue, on a pas cette sensation d’un son artificiel et surmixé ; au contraire c’est à se demander si le disque n'a pas été enregistré en live ! Le son parait tout droit issu du début des 90’s. Ajoutez par dessus une basse bien poisseuse et ronflante, vous aurez vraiment l’impression de faire un bond de 15 ans en arrière. Les riffs suivent la même direction mais sont clairement plus metal, eux aussi sont très rétro et s’inspirent carrément du Death Old-school suédois à la Dismember ou Entombed. Les soli sont d’ailleurs là pour l’illustrer comme sur "Frozen" par exemple : ça n’aurait choqué personne d’entendre ce genre de riffs sur le « Clandestine » d’Entombed ! Et la voix me rappelle vraiment Napalm Death à leurs débuts, c’est à dire une sorte de braillement punk avec un son assez lointain, comme s'il chantait dans une cave... C’est d’ailleurs tout à fait l’image qui correspond à Mammoth Grinder : une musique de cave ou de garage ! Mais plutôt bien faite, bien que très directe, car les riffs sont vraiment bons (c’est un vrai produit du terroir suédois mais joué par des texans) et le côté très cru du son ne le rend pas désagréable du tout. Le combo porte bien son nom et ce « Extinction of Humanity » fait preuve d’une grande authenticité avec son Death anarchique et old-school. Jetez-y une oreille, vous serez surpris à quel point une musique d’une telle simplicité peut vous garder en haleine 20 minutes !

photo de Domain-of-death
le 27/03/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021