Mantar - The Modern Art Of setting Ablaze

Mantar - "The Modern Art Of setting Ablaze"
chronique Mantar - The Modern Art Of setting Ablaze

en Allemagne ça schlingue faut que tu regardes les infos à Chemnitz les plus débiles font recette PARTOUT  mais en définitif à tout bien considérer peu importe dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière car MANTAR vient de poindre son nouveau membre le troisième si tu as lu ma dernière chro pénible du couple tu verras qu'elle est écrite verticalement et bien celle-là sera dans l'autre sens ce n'est que d'la misère et  MANTAR est allemand voilà le rapport avec l'intro la dernière plaque de dégout des deux germanophobes (on s'en cogne que j'ai failli les voir en live mais l'un d'eux avait la colique c'est con) gardent la substantifique moelle de leur style malsain tout en faisant évoluer vaaaaaguement  leur son pas leur prod leur feeling la pochette qui fait mal aux yeux l'annonce déjà brassant des styles de rock montrant que les crocs et rongeant les os de l'art moderne de cramer des trucs c'est pas moins sauvage que son grand frère si si faut bien écouter d’accord y'a presque des accents stoner post-metal parfois mais en plus allemands ja se détachant et un clavier qui prend d'place sur un titre comme un vieux bûcheron des 70's qui joue du fond du bunker black metal et sludge de punk seront les deux mamelles aux tétons craquelés des deux tarés l'énergie en intraveineuse et la drogue aussi peut-être celui qui n'en a jamais pris a perdu sa jeunesse  MANTAR ne perd pas la sienne et la nôtre pas de remplissage malgré la longueur du truc douze titres comme les onze apôtres conduisant le gourou au tombeau pas sûr que dans 2000 ans mais en 2018 les deux Pieds niqués Raidebulldingue et Filochiasse rapport au Sylak balancent des feedbacks et des larsens pour nous marquer aux fers rouges de vocaux haineux et de riffs primitifs de brontosaure et de mauvaise attitude et de rythmique de sagouin et du précis et du concis et obéissez à l'obscène avec les dents de la mer à l'âge de l'absurde car c'est l'éternel retour de la dynastie des clous tu sais Saint Michel bousille moi Jörmungandr les nations verront ta justice, et tous les Rois, ta gloire et on t'appellera d'un nouveau nom, que vive les flammes et toutes les façons de pulvériser des trucs MANTARMANTARMANTARMANTARMANTARMANTARMANTAR

 

Fais pas ton Aznavour

 

photo de Crom-Cruach
le 22/10/2018

5 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 22/10/2018 à 10:20:47

Pas facile-facile à lire :P

sepulturastaman

sepulturastaman le 22/10/2018 à 12:39:10

Je dirais même plus pas facile-facile à écouter. Je ne suis toujours pas convaincu

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 22/10/2018 à 16:29:31

Et oui c'est pas facile-facile.

Dams

Dams le 22/10/2018 à 20:11:07

Wouarf, ça pique les yeux ! Bien vu.... Très bon album, néanmoins je lui préfère encore le précédent, plus violent et sombre. Mais il réussissent à légèrement évoluer et c'est pas mal.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 25/10/2018 à 16:22:57

Pour leur prochain ce sera lisible de droite à gauche.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements