S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Mass Grave - "The Absurdity Of Humanity"

Mass Grave - "The Absurdity Of Humanity"
chronique Mass Grave - The Absurdity Of Humanity
8/10 0

écouter "RCMPIG"

Acheter Mass Grave The Absurdity Of Humanity sur Amazon

K7 K7

 

Style musical : 

Crust Grind

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

1. Social Scourge
2. Onward
3. Futile Future
4. No More
5. Progress // Collapse
6. Lack Of Control
7. Survive
8. RCMPIG
9. Fascist
10. Traits Of Man
11. L.S.D.O.
12. Vice

 

Label : 

Unrest Records
Dans le même style :
Deathrite - s/t

Les Canadiens de Mass Grave (Charnier en langue de bœuf. Oui les Français sont des bœufs) avaient mis leur dernier album sur bandcamp à plus de 400 dollars... pour déconner.

Un moyen pas si con pour faire acheter de la musique en dur aux auditeurs. Une K7 par exemple.

 

Existant depuis l'an 2003 de notre ère, le combo n'a pourtant pas une pléthorique discographie. Et à écouter leur dernier fournée de crust grind, peu importe, tellement la plaque est bourrée jusqu'à la gueule de qualités. La rareté crée la valeur, y paraît.

Il est à préciser que les atouts d'un disque pour un amateur de Grind Crust sont évidemment les défauts inécoutables pour les autres : le vulgum pecus bien lavé. Laissons donc la plèbe dans son ignorance parfumée et plongeons dans la fureur sentant du zboob de The Absurdity Of Humanity.

 

La prod, tout d'abord, même si elle est opaque, ménage une surprise sur la six cordes. Un feeling punk presque garage se dégage parfois du son et du jeu du gratteux, contrastant du coup, avec une basse gargantuesque comme il se doit pour le style. Les deux instruments se révèlent pourtant d'une complémentarité parfaite pour créer une ambiance parfois basée sur de brèves dissonances.

On est bien dans une approche coutumière du genre toutefois, la plupart du temps. La batterie déclenche ainsi les foudres des Enfers (et contre tous). Blast ou D-beat ponctuent alors les plages forcément brèves et féroces.

Le chant double se fait aussi l'instrument d'une frénésie berserk tétanisante. Le premier est typiquement grind, l'autre fatalement death mais relativement articulé tout de même. On ne comprend pas plus le message du groupe mais un coup d’œil sur les titres des morceaux éclaire notre fanal au milieu de la tempête.

Avec le morceau" Fascist", les Canadiens prennent des atours carrément terrifiants de lourdeur. Le rythme est idéalement dosé puisque finissant en un D-Beat carnassier. Le mid tempo groovy n'est pas oublié non plus sur la moitié de "Traits Of Man". Les Canadiens sont parfaitement crédibles dans l'exercice, montrant par là qu'ils possèdent plusieurs cordes à leur arbalète.

 

Seize minutes d'Ultra Punk féroce et ne distribuant que des gros beignets viennent de vous passer dessus.

Des beignets de patates plus que de carnaval, pour sûr.

photo de Crom-Cruach
le 14/03/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Fordamage - Belgian Tango

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017