Mastodon - Crack the skye

Mastodon - "Crack the skye"
chronique Mastodon - Crack the skye

Bon je ne vous présenterai pas Mastodon, je crois que depuis Leviathan leur ascension ne cesse de croitre et qu’il faudrait bien sortir d’un coma pour ne pas avoir entendu parlé d’eux. Ce nouvel album du combo d’Atlanta marque si l’on peut dire l’aboutissement artistique de la trilogie débutée avec Leviathan, puis Blood Mountain ; et c’est véritablement un coup de cœur que j’ai eu là avec un album riche et inventif comme je n’en avais pas entendu depuis un moment. N’y allons donc pas par quatre chemins, Mastodon s’est adoucit avec le temps, et le virage plus « progressif » et mélodique entamé avec le précédent opus est devenu une route bien tracée pour la musique du groupe ricain sur cet album.

 

Une évolution claire dans leur jeu apparaît à l’écoute de ce nouveau bijou : un peu moins de branlette, une grande inspiration dans les mélodies, même le jeu de batterie d’habitude très fourni en toms décélère un peu. Mais que les fans se rassurent, la touche Masto est toujours là dans ce riffing si particulier en singles notes, avec ce son cristallin venu des étoiles, et dans ces bon gros riffs rock’n’roll (au sens heavy du terme, en plus des solos pas dégueus) qui font bouger la tête (« Quintessence »). Le combo a également gagné en maturité en axant une grande part de la musicalité de ses compositions sur les arrangements et sur les effets, pour apporter une grande profondeur et de nouvelles couleurs a sa palette (« The Czar » qui est dans la continuité d’un «Sleeping Giant » sur Blood Mountain) que l’on commençait a bien connaître. Toujours a leur honneur également, les lignes de chant sont vraiment le point fort de cet album (le refrain de « Divinations », « Quintessence », « The Czar ») : variées, très mélodiques et mélodieuses, riches d’harmoniques et très surprenantes parfois. Le penchant prog du groupe prend ici toute son ampleur en apportant du neuf et de l’inattendu dans cette musique de barbus et de tatoués.

Je trouve qu’il y a une réelle touche féminine dans cet album grâce à ces lignes travaillées, peut-être pour coller au thème de cet album qui parle de façon détournée du décès prématuré de la sœur du batteur… On retrouve également un guest connu de chez les ricains depuis Leviathan, à savoir Scott Kelly (guitariste chanteur de Neurosis, rien que ça) sur le morceau éponyme de cet album (j’avoue, peut-être celui qui serait le moins intéressant de l’album). Ce qui est remarquable c’est que c’est album s’assimile aisément, en effet les premières écoutes subjuguent de part la richesse des compos, et au fur et à mesure on en capte toutes les subtilités, tout en gardant un pied dans un Mastodon fidèle a lui-même, catchy, heavy et parfois en penchant vers du plus lourd (« Ghost Of Karelia ») ; peut-être est-ce dû au format de ce disque, 7 morceaux pour 50mn, qui nous fait mieux ressentir chaque titre comparé au précédent opus qui en contenait 13...

 

En bref cette galette est une réussite (hormis la pochette diront certains), de part sa production que l’on n’attendait absolument pas (enfin pour ma part), très classic-rock et très fouillée mine de rien sous ses airs de blockbuster musical. Ce qui est stimulant avec un album comme celui-ci, c’est d’imaginer ce que le groupe va pouvoir faire ensuite, quelle direction il va prendre artistiquement, quelle attitude va-t-il adopter musicalement d’un point de vue plus technique, etc... C’est avec hâte que j’attends la prochaine sortie du groupe qui je l’espère sera a la hauteur de celle-ci, pleine de bonnes surprises et faisant preuve d’une maturité musicale qui n’est pas a la portée de tout le monde ; ce qui place Mastodon qu’on le veuille ou non parmi un des grands groupes de sa génération.

photo de Viking Jazz
le 10/06/2009

9 COMMENTAIRES

sepulturastaman

sepulturastaman le 10/06/2009 à 10:16:27

Je trouve le morceau Divination à me trainer le cul sur des tessons de bouteille, mais la pochette pique sacrément les yeux.

Pidji

Pidji le 10/06/2009 à 11:11:35

J'ai beau l'avoir écouté plusieurs fois, je ne suis jamais rentré dedans complètement. Pourtant je sais que c'est un album important, mais rien à faire.

Tookie

Tookie le 10/06/2009 à 11:16:19

Je suis dans le même cas que Pidji, il n'a pas cette efficacité que Leviathan pouvait avoir. J'i l'impression que les nombre de critiques et de fans du groupe accordent tellement de crédit à Mastodon, qu'ils font au final quelque chose en deça de ce qu'ils peuvent offrir et qu'on s'en contente malgré tout.
Et je dis ça en tant que fan depuis Remission jusqu'à Blood Mountain...mais cet album est un peu surestimé à mon goût...

mat(taw)

mat(taw) le 10/06/2009 à 13:28:00

Petite précision mecton, ce n'est pas le dernier d'une trilogie mais d'une tetralogie, entamée depuis depuis "Remission" qui a pour concept que chacun représente un des éléments fondamentaux: remission (feu) - leviathan (eau) - blood mountain (terre) - crack the skye (air).
Sinon pour en revenir à l'album j'en ai écouté 4 titres que j'ai trouvé très chiant, Brann Dailor a arrêté de nous faire bander avec ses plans de batterie énorme pour un jeu beaucoup plus banal et plat...Certes le taf sur le riffing reste énorme mais l'ensemble m'en tape une sans toucher l'autre...Bref, déçu. Très.

Sam

Sam le 11/06/2009 à 07:54:48

à l'époque je m'étais prit une bonne baffe avec "Lifesblood", et elle avait fait encore plus mal avec "Remission", puis j'ai complètement décroché sur "Leviathan" et "Blood Mountain". Quelques années ont passé depuis "Remission", ils ont fait leur trou et leur notoriété, et finalement je trouve ce "Crack the Skye" un peu plus 'abordable' que les 2 précédents, sans pour autant le considérer comme un super disque. Je suis conscient du boulot d'écriture, mais bon pour moi l'euphorie s'est arrêté après "Remission". Ainsi je vous rejoins ainsi, chers collègues... UPEGO

slayanangel

slayanangel le 02/08/2009 à 23:14:50

pour ma part Mastodon j'ai jamais accroché ... et c'est pa faute d'avoir essayé vu le buzz autour de ce groupe et le nombre de festoch ou autre tour dates en 1ière partie où ils sont programmés. Donc rien à faire j'aime pas du tout!... dans ce contexte 1 pote qui lui est fan m'a di : écoute cte nouvel album c'est différent ... il avait raison style très différent de leurs précédents opus ... je l'ai donc écouté et jugé comme tel sans comparaison avec leurs précédents albums ... et je suis assez d'accord avec vous : album surestimé, y a des bonnes choses (notamment le 1ier titre qui est quasi-parfait!) mais le disque est trop inégal et difficile à écouter d'une traite: bcq de longueurs ....
Donc au final 1 album qui m'a fait découvrir mastodon sous un autre angle mais on est très de loin de l'album de l'année comme certains le prétendent... a reserver aux fans du groupe, et/ou comme musique d'ambiance.

neurocatharsis

neurocatharsis le 12/03/2011 à 21:48:05

A la base, je n'était pas du tout fan de Mastodon, mais Crack The Skye m'a vraiment surpris et désormais j'apprecie bcp ce groupe av du recul. Ce dernier album me semble le plus abouti, notamment grace a la qualité constante des compos. Il est seulement bien différent de ses prédecesseurs.

frolll

frolll le 01/04/2011 à 13:46:21

Ca, ça se pose là ! 9.5/10, facile ;)

Paf le chien

Paf le chien le 12/01/2018 à 23:36:17

J'ai jamais aimé Mastodon, ni avant Crack The Skye, ni après. Mais cet album est énorme. Un instant de génie sans doute.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...

HASARDandCO

Ni - Ni
Chronique

Ni - Ni

Le 14/08/2013

Sluk - Sluk
Chronique

Sluk - Sluk

Le 18/02/2005