Mayhem - Daemon

Chronique CD album (59:41 )

chronique Mayhem - Daemon

Mayhem... Les légendes du Black Metal... Le groupe qui a forgé les codes, le son, du Metal Extrême moderne. Chacune de ses sorties est un évènement en soi et il nous a habitué à ne jamais proposer deux fois le même album, à surprendre systématiquement l'auditeur, mais toujours en conservant cette patte qui en font les parrains du genre. Alors, les interrogations étaient nombreuses à l'annonce de l'arrivée de Daemon.

 

Oui, l'album est rapide. Oui, il est malsain, oui, il est nekro, oui il est plus sombre que l'avenir des dinosaures la veille de laa tombée de la météorite fatidique. Et oui c'est un album de Mayhem. Une fois de plus, le groupe éclabousse de sa classe ceux qui tentent de marcher dans ses pas, il a une longueur d'avance.

 

Depuis la sortie de Esoteric Warfare en 2014, Mayhem a tourné de manière intensive en interprétant dans son intégralité et dans l'ordre (démarche que, d'une manière générale, intellectuellement je réprouve, mais qui fait la joie de la groupie qui est en moi) De Mysteriis Dom Sathanas. Rejouer soir après soir cet album qui relève presque plus de la métaphysique que de la musique pure, un album qui porte chevillé en lui, plus que tout autre, la noirceur et la mort, a du être une expérience marquante et il se dégage clairement de Daemon un feeling proche de celui de DMDS.

 

Musicalement, Daemon se situe entre le mal-aimé Whore et le récent Esoteric Warfare. Les titres dont plutôt courts et se concentrent sur la violence plutôt que sur les atmosphères, qui cependant sont glaçantes à faire geler l'Enfer lui même. La mise en son est incroyable, d'une netteté et d'une agressivité à faire peur. Le remplacement de Blasphemer est entériné, la paire Ghul / Teloch peut donner toute la mesure de son talent dans un registre plus direct, moins dissonant. Mais cela ne doit faire oublier que tous les musiciens sont mis à l'honneur sur ce disque, de la basse, ronde, distordue et qui arrive à se faire une place dans le monolithe sonore que représente la production, à la batterie, une fois de plus phénoménale, grâce à un Hellhammer au sommet de son art.

 

Mon admiration pour Attila n'est désormais un secret pour personne et ce n'est pas sa prestation sur Daemon qui me fera changer d'avis. Tout au long du disque, il se montre impressionnant, inquiétant, terrifiant et inventif, démontrant qu'il est le frontman idéal pour Mayhem. Véritable maître d'une cérémonie faite de sang, d'os, de pleurs, d'âmes dévorées et de Metal, il incarne (au sens premier du terme) à merveille la musique du quintet.

 

Même lorsque qu'il ralentit le tempo (rapide), comme sur "Malum", "Daemon Spawn" ou "Aeon Demonium", le groupe continue de se montrer d'une brutalité tout en retenue.

 

Quatre titres ont été enregistrés en plus de la version standard. Je n'ai pas pu écouter les deux reprises (exercice auquel Mayhem se plie pour la première fois depuis ses premières démo), une de Morbid (tiens tiens) et une de Death Strike. En revanche, "Everlasting Dying Flame" et "Black Glass Communion", loin d'être anecdotiques, par leur côté direct, apportent un côté nekro, en faisant un disque de Trve Black Metal complet.

 

Après une rentrée très orientée Black Metal, on aurait pu croire que ce disque allait être victime d'une certaine forme de lassitude de la part. Que nenni, c'est mal connaître Mayhem et sa capacité à proposer à chaque fois une œuvre hors normes qui se laisse déguster comme un bon cépage et qui se bonifie à chaque écoute, révélant petit à petit sa phénoménale force de frappe.

photo de Xuaterc
le 24/10/2019

6 COMMENTAIRES

Tookie

Tookie le 24/10/2019 à 08:35:42

Je me fais teaser comme un gosse. Ce que le pauvre auditeur lambda (même pas fan de black hormis quelques rares exceptions) dans mon genre a entendu est très bandant : de la violence, une ambiance à la fois froide et poisseuse. Vivement demain !

Seisachtheion

Seisachtheion le 24/10/2019 à 09:07:58

Vivement leur tournée ! Ils sont accompagnés par du lourd en plus !

Seisachtheion

Seisachtheion le 24/10/2019 à 10:00:25

Ah oui, au fait j'ai oublié : Black Attaaaaaaaack !

Margoth

Margoth le 24/10/2019 à 17:30:15

Oulah, note maxi carrément ? Bien contente de profiter de leur escale bretonne ^^

Seisachtheion

Seisachtheion le 25/10/2019 à 09:32:23

Concernant Blasphemer, ce dernier n'est pas trop démuni depuis son départ de Mayhem. Outre Vltimas et Aura Noir, il vient de participer à un excellent album de BM : "To Become The Great Beast" du groupe Eternity (que je vous invite à écouter). Album que je ne vais pas manquer de chroniquer ^^ !

Seisachtheion

Seisachtheion le 01/11/2019 à 10:14:23

Notre Vincent "Nounours" doit également voir Mayhem au Tyrant Fest, si j'ne m'abuse. Un report "Mayhem" à plusieurs mains peut-être... ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Appollonia - Crimson shades
Elektric - Démo 1.0