Megadeth - Warheads on Foreheads

Megadeth - "Warheads on Foreheads"
chronique Megadeth - Warheads on Foreheads

Déjà la septième compilation en plus de trente-six ans de carrière pour Megadeth. Mais à la différence de Still, Alive... and Well? (sorti pour des raisons contractuelles), Greatest Hits: Back to the Start (résultat du vote des fans) ou encore Hidden Treasures (recueil de raretés), ce Warheads on Foreheads regroupe des titres sélectionnés par Dave Mustaine lui-même et couvrant toute la prolifique discographie du groupe, dans l'ordre chronologique. De plus, la quasi totalité des titres ont été remasterisés à différents moments. Le menu est des plus roboratifs, pas moins de trois disques attendent l'auditeur, trente-cinq morceaux, pour deux heures quarante-cinq.

 

Alors, comme à chaque sortie de ce type se pose la même question: quel est l'intérêt d'une telle compilation ?
- Pour le fan hardcore (oui j'en connais), il n'y a rien à se mettre sous la dent en terme musical, ça fait simplement un nouvel objet à rajouter sur l'étagère.

 

- Pour le fan, tel que moi, qui suit la carrière du groupe, sans pour autant posséder tous les albums, c'est l'occasion de juger sur pied l'intérêt du travail sur les masters originaux et de combler certaines lacunes dans l'évolution du groupe.

 

- pour le fan occasionnel, il peut se mettre dans les oreilles l'essentiel (« ? », on verra ça plus tard) de ce que Megadeth a proposé depuis ses débuts.

 

- pour l'auditeur désireux de découvrir le groupe de tonton Dave, trois disques, c'est peut-être beaucoup pour une première approche.

 

Donc, à ce niveau, le choix est réellement personnel, fonction de ce que vous recherchez.

 

Venons-en maintenant au contenu purement musical de Warheads on Foreheads. Premier constat, la setlist est clairement déséquilibrée : sur trente-cinq titres, près des deux tiers sont issus des sept premiers albums du groupe, ceux d'avant l'an 2000, les plus populaires. Certes ce sont les classiques de Megadeth, mais Rust In Peace ou Countdown To Extinction, n'importe quel metalleux les connaît, si ce n'est par cœur, au moins ses nombreux grands hits.

 

Et quant aux derniers titres, qui couvrent la période la plus récente, les choix sont parfois discutables: quatre sont issus du dernier album du groupe. Sans pour autant vouloir faire le fin connaisseur ou le hipster (comme me l'écrivait le fan sus-mentionné :"« Wanderlust »? Sérieusement ?!"). Il y a un paquet de titres de qualité composés ces vingt dernières années qui méritent plus un coup de projecteur que par exemple "Wake Up Dead" qui n'en n'a pas réellement besoin. La seule satisfaction pour moi de cette sélection est la mise en avant d'un morceau comme "Angry Again" (issu de la BO du film Last Action Hero).


Pour conclure, Warheads on Foreheads est une compilation qui se révèle au final dispensable, dont le principal intérêt réside dans sa pochette, plutôt réussie. Ses nombreux défauts font que l'on n'est pas en présence du best-of ultime. Reste que foncièrement, la qualité musicale est au rendez-vous (encore heureux!) mais les choix discutables de Dave Mustaine font que l'on ne tient pas l'album qui offre un aperçu exhaustif et représentatif de la longue et riche carrière de Megadeth.

photo de Xuaterc
le 05/04/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019