S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Memoriam - "For The Fallen"

Memoriam - "For The Fallen"
chronique Memoriam - For The Fallen
8,5/10 0

écouter "Corrupted System"

Acheter Memoriam For The Fallen sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Bolt-Thrower Like

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

1. Memoriam (2:50)
2. War rages on (4:09)
3. Reduced to Zero (6:37)
4. Corrupted System (6:38)
5. Flatline (7:35)
6. Surrounded (by Death) (3:10)
7. Resistance (3:52)
8. Last Words (8:45)

 

Label : 

Nuclear Blast
Dans le même style :
Moonspell - Memorial

Oui bon j'ai un peu la tehon. Car en découvrant  Memoriam, j'ai fait mon snob. Un peu comme un député à 5 000 boules par mois.

Député : n m. Être vivant qui vit aux dépens des autres. Syn. : parasite

 

J'avais en effet comparé le combo avec les gigantissimes Bolt-Thrower en le trouvant un peu moumou.

Ben wi, Memoriam compte dans ses rangs Karl Willets, ainsi qu'un ancien batteur de Bolt-Thrower, un Sacrilege/Benediction à la basse et un ancien gratteux d'un groupe pas connu. Donc, on s'en fout un peu.​ Memoriam était donc passé rapidos pour un groupe d'ex monté pour titiller la fibre nostalgique du panzer anglais.

Et c'est toujours le cas.

Mais finalement j'ai fini par m'emballer, sans raison gardée, et boucler mon top de l'année avec cet album, en reniant tout principe d'objectivité musicale. Les principes c'est trop pas hype, de toute façon.

 

Depuis 2005, les fans de Death old skull rosbif était en manque. Bolt-Thrower avait, de plus, officiellement splitté suite la mort de son batteur Martin Kearns en 2015. Un décès tragique selon certains. Comme si la mort était un truc marrant.

En réécoutant l'album d'une oreille attentive, c'est Asphyx qui me vint d'emblée à la caboche, pour la démarche globale. En plus de  Bolt-Thrower forcément. Car Memoriam c'est le Death Old Skull comme Asphyx sait encore le faire. C'est à dire un mélange de Doom, de Death et de Punk aussi.

Ainsi Memoriam, avec le pedigree de son bassiste et les racines de son chanteur, ne pouvait que punker dans les entonnoirs. Vous verrez.

 

"War Rages On" commence réellement les hostilités après un titre éponyme d'ouverture plutôt planplan. Le riffing nous embarque presque comme en 1994. Bon il ne faut pas exagérer, il demeure bon mais ne touche pas l'excellence de la paire d'antan. Utiliser une seul guitare rajoute cependant au côté un poil keupon de l'entreprise. Punk comme Napalm Death, on est d'accord.

"Reduced To Zero" renvoie direct à Bobolt avec une prod clean. Un ersatz ? On s'en fout car Karl fait toujours le job.

 

Yep, pour ceux qui ne manqueront pas d'accuser l'organe de Willets de grosse fatigue, je dirais qu'au contraire sa voix est celle du Patron. Il n'a pas besoins de brailler dans son rade en cas de baston, le Patron. Car quand le Taulier ouvre son bec, les petites frappes la ferment sec

Un "Corrupted System" nous fait immédiatement causer de Doom. Par son titre (la bande de Bri a juste rajouté "Fucking" au milieu) et surtout sa rythmique. Je me rappelle aussi que le Boss avait fait des guest vocaux sur les Peel Sessions des Papies Crusties en 1989 : ça schmoutte donc la vieille croûte. Ou même le Thrash punk sur "Resistance".

 

Alors vi y'a des longueurs, des trucs un peu balourds. Le titre d'intro est donc dispensable. Celui d'outro également. Mais le reste c'est du old skull plus solide que l'arcade sourcilière de Neandertal.

D'accord wê, cet album de Memoriam ne mériterait probablement pas une note aussi élevée si j'étais un minimum critique. Car la marge de progression du groupe reste substantielle (j'ai repiqué cette idée idiote à un autre).

 

Mais c'est bientôt Noël ou c'est déjà passé, alors :

Your masters mass debate

Hopes and dreams annihilate

Watching world decay

Final sacrifice is paid !

 

Ps: J'ai parlé de Bolt-Thrower au fait ?

 

photo de Crom-Cruach
le 15/01/2018

Commentaires

cglaume

cglaume le 15/01/2018 à 10:18:21

Une chro du Cromy le lundi matin, et la semaine qui commence a du chien. (Proverbe viking du 78)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 15/01/2018 à 17:34:36

"Si les destinées d'Edgar Allan Poe, des vikings, de Judas Iscariote et de mon lecteur sont secrètement une seule et même destinée — la seule destinée possible — l'histoire universelle est celle d'un seul homme."

Boudiou

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Hardcore Anal Hydrogen - Division Zero

Évènements