Meshuggah - ObZen

Chronique CD album (52:39)

chronique Meshuggah - ObZen

Il faut bien l’avouer, la première fois que j’ai vu la cover de ce ObZen sur le net, j’ai d’abord cru à un mauvais fake ! Un fan absolu du groupe qui s’était mit dans la tête de créer une super pochette pour un super groupe.

A mon grand désespoir, ce n’était pas un fake. Ok, Meshuggah n’est certainement pas le groupe qui détient la palme des meilleures pochettes de disques, mais là c’est quand même très moche ! Le reste du livret est quant à lui assez sobre, rien d’incroyable mais au moins ça rehausse un peu le niveau.

 

Passons à présent au contenu. Prod classe, ça sonne légèrement moins chaud et rond que Catch 33, et bien moins froid que Chaosphere. Ce qui résume assez bien la teneur du disque : comme ils l’avaient annoncé il y a de cela bien quelques mois en arrière, ce disque est un condensé de différentes époques de Meshuggah : on retrouve la rapidité et l’atmosphère un peu froide de Chaosphere, les riffs lents et répétitifs de Catch 33 et Nothing, ainsi qu’un peu de folie (mais pas trop) de I.

On peut aussi constater un retour à un schéma plus classique au niveau de l’architecture de l’album, nous avons ainsi à faire à des morceaux se situant en moyenne entre 4 et 7 minutes. Pour tous les métalleux plutôt réfractaires à l’univers des suédois, obZen serait peut-être ainsi l’album le plus facile d’approche depuis Destroy Erase Improve (quoique…). Malgré ces plans déstructurés caractéristiques au groupe, nous avons tout de même entre les mains un album metal un peu plus "classique" qu’à l’accoutumée. Je sais, le terme est un peu fort ("classique" et "Meshuggah" quelle blague !) et ne devraient en aucun cas rebuter les habitués du groupe. Il est vrai que, étant admiratif de Chaosphere, ce retour aux riffs sans concession était plutôt bon signe. Mais nous sommes malgré tout bien loin de la furie furieuse, démesurée, démence ultime, glaciale et, pour l’époque, totalement novatrice, de l’univers si particulier de Chaosphere. De plus, certains titres sont un peu un niveau en dessous ("This Spiteful Snake" et "Pineal Gland Optics") ce qui n’en fait pas un album aussi référentiel que Destroy Erase Improve, Chaosphere, ou dans une autre mesure Nothing.

Il en résulte toutefois de véritables moments forts, à l’image de "Bleed", condensé de folie et de rigueur à en faire pâlir plus d’un. Et même si certains titres se trouvent un peu en dessous de la moyenne, Meshuggah reste Meshuggah, et n’importe quel morceau apporte son lot d’agressivité, de complexité et aussi, disons-le, de divertissement. Un grand groupe.

photo de Sam
le 31/03/2008

9 COMMENTAIRES

sepulturastaman

sepulturastaman le 31/03/2008 à 21:10:09

On sent bien que le poid des années pèse sur ce groupe ils ne sont plus aussi "novateur" qu' il y a une dixaine d' année
Je le trove presque ennuyeux cet ObZen Meshuggah fait du Meshuggah en roue libre. Je trouve qu' on est loin du déffouloir et de l' originalité du Chaosphère (quel album merveilleux comme même). Je ne suis pas du groupe pour me contenter des défauts cités plus haut, par contre je comprends que les fan soient contents que Meshuggah sorte un bon album suivant le guide du parfait p'tit Meshuggah.

(((viking jazz)))

(((viking jazz))) le 31/03/2008 à 22:13:17

bah en tant que DIE HARD FAN de Meshuggah, je suis un poil décu, je trouve que c'est du "Meshuggah light" malgré quelques bons titres il n'y a pas bcp de surprises et un manque de coherence entre les morceaux est flagrant. et comme tu dis la prod est moins bonne...enfin je kiffe quand meme bien ma race.

Pidji

Pidji le 31/03/2008 à 23:10:15

Moi j'aime bcp ce nouvel opus... Certes + "accessible" peut être, mais bien efficace.

mat(taw)

mat(taw) le 01/04/2008 à 09:32:27

bah, comme sam, étant un fan de chaosphere et m'étant ennuyé a mourir avec catch33, le retour au tempo un peu plus vénèr m'a bien fait plaisir et je dois dire que je l'écoute avec plaisir, contrairement a catch. Apres, les débats de puristes, je m'en sens très loin et je n'écoute pas meshug pour l'exploration des possibles musicaux mais pour me faire plaisir donc oBzen me va tres bien.

Jyb

Jyb le 04/04/2008 à 10:38:55

J'y trouve rien de neuf, comparé a Catch 33 qui amenait une nouevelle direction à leur musique. La on a un peu de Nothing, de Chaosphere, un peu de tout mais pas d'identité propre.

Tookie

Tookie le 19/12/2008 à 21:33:57

Ouais, un album ou y'a rien de nouveau, n'empêche y'a quelques pépites 'entre "Combustion" et "Pravus" (qui est une tuerie meshugghienne dans la pure tradition, et comme je suis un peu comme viking jazz sur le sujet...

frolll

frolll le 20/01/2011 à 03:04:34

Heureusement que y'a Bleed... :/

bernard

bernard le 21/01/2011 à 14:26:41

Une recette éculé depuis "Destroy earse improve". Toujours pareil, ça devient vraiment inutile au possible. A quoi bon refaire 5 fois le même disuqe ?

neurocatharsis

neurocatharsis le 03/03/2011 à 19:27:28

obZen est moins innovant que ces prédesseurs, mais c'est je trouve une réussite. Meshuggah nous donne une synthese de sa musicalité sous un jour plus accrocheur, et un son monstre. je pense que, bien que les avis divergent, il est aussi génial que les autres album.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019

HASARDandCO

Mogwai - Rave tapes
Caravels - Floorboards