Microfilm - The Bay of Future Passed

Chronique CD album (40:53)

chronique Microfilm - The Bay of Future Passed
Originaire de Poitiers, ce groupe de post-rock français nous dévoile ici son 3e opus après Stereorama chroniqué dans nos pages et A journey to the 75th sorti il y a déjà 4 ans. Après quelques tournées françaises, européennes et même quelques dates en Chine, le groupe nous revient avec ce The Bay of Future Passed. Pour ceux qui n'auraient jamais entendu parler de MICROFILM, le principe est simple: prenez une base instrumentale à tendance post-rock et parsemez le tout de samples de films. Vous obtenez un mélange assez digeste et qui titillera un peu vos papilles. Description détaillée de la recette...


Que ceux qui s'attendaient à une comparaison de la qualité cet album avec ses prédecesseurs passent leur chemin immédiatement, The Bay of Future Passed est mon dépucelage de MICROFILM donc je ne saurai vous éclairer sur quid de l'évolution du groupe, désolé...
Des arpèges et des riffs répétés, des cycles repris encore et encore, des dialogues posés parfois pour l'ambiance revenant d'autres fois comme des gimmicks: "il n'y a pas de corps parce qu'il n'y a pas eu de meurtres" - "nature proove that the weak must die" etc... En arrangeant tout ça le groupe parvient bien à poser les ambiances désirées, à nous emmener un peu plus loin que pourrait nous porter un groupe instrumental lambda, surtout que ces samples proviennent pour la plupart de vieux films des 60's/50's et souvent des polars. Plutôt propice à faire naître des atmosphères ambigûes... Parfois un peu trop groovy ou dansant (comme sur "State & Island") la musique de MICROFILM arrive tant bien que mal à coller à l'esprit des samples, dans une approche très RED SPAROWES (surtout sur le titre éponyme, "Brute Force" ou "Dernière Séquence"... ) ou PUPILLE, pour ceux qui connaîtraient le combo ibèrique.
Parfois le mélange atteint une certaine osmose, nous touche plus que d'autres titres, comme sur 'Devant Nous, rien' dont les samples semblent sortis d'un documentaire sur le monde ouvrier, aux dialogues beaux, touchant parce que sincères, ou bien "Blood Sample" et son intrigue policière. Là, le son moins groovy et plus épuré est tout à fait à sa place. Pour le reste de ce The Bay of Future Passed les structures des morceaux sont construites de manière un peu similaire et on sent parfois la redite - la volonté de vouloir créer une sorte de narration musicale autour des thèmes peut-être - même si on se laisse prendre à la fin quand on a des riffs comme le milieu/fin de "Combinaison"...
On passera rapidement sur la clôture de cet album qui n'est autre que le thème de "Blood Sample" repris au piano, certains trouveront ça inutile, personnellement je trouve ce titre très cinématographique et évocateur au contraire et, donc, fort à propos.

C'est donc une bonne découverte pour moi et un concept plutôt réussi que celui que propose ce groupe poitvevin, à tester en live ... Parce que si j'en crois les photos qui montrent des projections vidéos durant leurs concerts ça peut donner quelque chose d'intéressant.
photo de Mat(taw)
le 09/01/2010

4 COMMENTAIRES

Matt666

Matt666 le 10/01/2010 à 22:28:08

Arf. Microfilm...
Leur premier ("A Journey to the 75th") est une tuerie, leur deuxième ("Stereodrama") est très bien mais un peu en dessous, leur troisième est donc... Sur la même pente, malheureusement. Dommage. Espérons qu'ils arriveront à inverser la tendance. très bonne critique, Matt !

Tookie

Tookie le 10/01/2010 à 22:51:43

Pour rebondir sur l'avis de Matt666
Oui ! ...
Et non...
je suis d'accord sur l'idée que c'est moins bon...mais pourquoi ?
Peut-être à cause du manque de surprise maintenant, c'est toujours bien mais ça tourne en rond malgré un super concept de base !
Et non parce qu'on garde quand même des titres trés trés fort, des morceaux choisis comme samples poignants ("Devant nous, rien" est LE meilleur extrait choisi avec "Margaret on the rocks").
Un groupe qui s'est peut-être tiré une balle avec son idée de base mais qui en paye les conséquences 3 albums plus tard...
Ça reste quand même du bon, c'est ça tout le talent du groupe.

Vinc'

Vinc' le 11/01/2010 à 09:14:36

Microfilm est un groupe de scène !!!
Microfilm, c'est du son, mais surtout des images... Perso, je pense que les deux sont indissociable pour leur musique.
Le mieux qu'il aurait pu faire, c'est ajoutez un dvd avec les squences vidéos associés aux sons...
Ce troisième album est meilleur que Stereodrama dans sa simplicité.

Matt666

Matt666 le 05/02/2010 à 18:42:41

Effectivement Toukene, le coté surprenant s'est atténué au fil des albums, cependant j'écoute toujours avec plaisir le premier. Je lui trouve un coté plus urgent, original, et surtout mélancolique qu'ils ont perdu avec le temps, selon moi. Par contre jamais vu sur scène... Va falloir réparer ça viiite !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019