Mont-doré - Fractures

Mont-doré - "Fractures"
chronique Mont-doré - Fractures

Les belges de Mont-Doré reviennent aux affaires après un premier EP prometteur. Avec ce Fractures, on reste dans le format court, avec 5 titres réels (plus une intro - "Before we go" - qui ne sert à rien, et une interlude "The Longest Silence Ever Heard" un poil plus utile), navigant entre hardcore, punk, et screamo ou encore post-rock.

 

Un programme qui peut faire peur dit comme ça, mais une fois entendu, cela prends tout son sens : le groupe aime varier les plaisirs, et en incorporant un peu de tous ces éléments, sans trop s'y enfoncer ; on obtient un résultat assez cohérent, en tout cas sans rien qui ne fasse tiquer à l'écoute.

Dommage que ça commence mal, enfin pour moi : "Before we go", un titre introductif d'un peu plus de 2 minutes, n'apporte rien, ne fait rien "monter", bref ; ce genre de truc c'est cool pour démarrer un concert, mais pour démarrer un cd, moi je zappe direct.

 

La suite sera nettement meilleure, surtout ce premier morceau, "Don't Go Wasting Your Devotion", qui passe par tout un tas de styles différents, qui aurait pu donner un gloubi-boulga indigeste, mais qui passe tout seul. Les riffs de gratte sont bien sentis, la batterie alterne passages ultra rapides black-corisant et d'autres plus post-corisant, et cette voix hurlée par dessus, c'est un régal. D'ailleurs, l'enchainement avec "Let's Not Slam Doors Anymore" est transparent, l'ambiance reste la même et il n'aurait pas été déconnant de n'en faire qu'un seul titre au final.

 

Je me répète mais Mont-Doré maitrise parfaitement l'art de mélanger les genres, les passages calmes et mélancoliques s'accouplent avec d'autres nettement plus rentre-dedans ; et on ne tombe pas dans le cliché du "couplet calme puis on défonce tout". Et puis, la balance penche tout de même nettement plus vers le côté énervé, on n'est pas dans du post-hardcore basique.

 

En fait,c'est assez difficile de présenter ce disque : pas facile à assimiler, on ne sait jamais trop où on en est dans les titres, mais l'expérience est tout de même nettement positive. Et il y a de grands moments : je pense notamment aux riffs sur "Show Me Where It Hurts" qui déglinguent tout. Attention par contre les gars, vous commencez 2 titres quasiment de la même façon, et en plus l'un après l'autre : "Show Me Where It Hurts" et "What You Gave Me Is Not A Gift" ! Un peu dommage.

 

Qu'on se le dise, ce "Fractures" de Mont-Doré est une réussite, dans les émotions, dans les mélodies, les changements de rythmes, ... Tout est très travaillé, et malgré tout, bien rentre-dedans ! Et ce ne sont pas les petits défauts ici ou là qui nous feront changer d'avis. A découvrir d'urgence !

photo de Pidji
le 09/09/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019