S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Morpain - "Fueled By Anger"

Morpain - "Fueled By Anger"
chronique Morpain - Fueled By Anger
7/10 0

écouter "This Demon"

Acheter Morpain Fueled By Anger sur Amazon

mp3 mp3

 

Style musical : 

HxC Metal

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

Insanity 01:04
Death's Passenger 03:18
End Of The Game 02:33
This Demon 02:35
Puritan 02:33
We Are Animals 03:06
The Cave 03:54
No One Can Escape The Light 02:25
Slippery Life 03:19
Fueled by Anger 02:37
Mask Will Fall Down 03:15
My Old Friend 05:20

 

Label : 

DIY
Dans le même style :
Morpain - Morpain

Amusant de constater comme les genres musicaux les plus brutaux se nourrissent les uns des autres. Une pensée redondante comme ça, en passant.

Enfin « amusant » quand il s'agit de causer de Morpain, l'adjectif paraît une touffe déplacé. Le groupe ayant déjà été chroniqué trois fois sur votre webzine préféré, je passe les présentations : on se fait la bise et on saute direct dans le pit.

La consanguinité Metal / HxC anime toujours les gaziers comme ma phrase d'intromission le laissait supposer. Les mecs sont indécrottables vous dis-je...

 

Dès à présent, je vais vous demander de participer à une expérience : un concept révolutionnaire appelé la chronique participative. Vous allez en effet pourvoir rédiger vous-même les trois phrases suivantes de cette bafouille.

Il suffit de piocher un groupe sujet ici :

Un riff de sanglier en rut    –    Un break à défoncer ce gros bâtard de Bachar el-Assad    -     Une mosh-part suintant le cholestérol

 

Un verbe et son COD par là :

- tabasse son orphelin accro à Kurt Cobain    -    fracasse l'autre mytho de Myrkur   -  castre les groupes gayzou de Papy Cyril

 

Un autre complément du verbe, juste après: 

- à 1min 45 de     -     à 2min 03 de     -    juste après l'intro de

 

Ainsi qu'un nom de morceau pioché sur votre gauche.

 

Voilà c'est à vous de vous sortir les doigts :

…...............................................................................................................................................

...................................................................................................................................................

...................................................................................................................................................

 

Prose intéressante mais vous avez écrit trop gros et oublié les points.

Car Morpain nous les met et pas que sur les I. Dans la mouille aussi. En effet, le combo n'a jamais été aussi musqué et vindicatif, distribuant avec générosité pas mal de plans que les Coreux Metal aiment. Des trucs bien fins, forcément.

Sérieusement, cette fois, les coquinous se hissent pas loin de la niche de All Out War et leur amour immodéré pour Slayer. Oui, Morpain ne fait pas retomber la pression une seul seconde, sans linéarité aucune. Une véritable cocotte minute cet album. Et y'a pas de soupape.

Dès la grosse machine thrash constituée par" Insanity", la testostérone parle de sa belle collection de frappe à la double et de ses vocaux de videurs de boîte/catcheurs/éventreurs.

Ouais, certains leads sonnent comme du Hannemann mais de beaux passages égaient le truc. Telle la mosh part de "End Of The Game", et son ralentissement final de vieille puta, la cavalcade de dingo et le refrain direct de "We Are Animals", la puissance groovy de "The Cave" ou l'aspect Brutal HxC de "Slippery Life".

C'est too much parfois, ça se la joue méchant, gras et encore méchant derrière mais c'est du HxC ; il faut donc conserver une vibe de porc.

Seul bémol du bouzin, la longueur de la plaque atténuant l'effet bayette-manchette et une prod trop numérique et pas assez organique pour votre serviteur.

 

En l’état, ça passe toute de même tout seul, comme une dameuse sur un Parisien en combi fluo.

photo de Crom-Cruach
le 21/02/2018

Note des commentateurs : 6/10 (sur 2 votes)

Commentaires

daminoux

Sa note : 6/10

daminoux le 21/02/2018 à 09:16:15

c'est sympa, efficace. mais vite oublié.

Tookie

Sa note : 6/10

Tookie le 21/02/2018 à 09:27:05

Morpain c'est 15 ans de HxC à 15kms de chez moi et leur défaut, Daminoux le souligne bien : c'est que c'est vite oublié.

Ouais, ça met sa petite tarte lorsqu'on les a face à nous en live, lorsqu'on lance leurs disques.
Mais une fois le show terminé ou l'album achevé, tu reprends ta vie comme si ce rien n'était. C'est malheureusement un peu trop générique pour moi.

En revanche, et j'vais faire une remarque "de terrain" : sans eux, pas de HxC dans le bassin minier, sans eux je n'écouterai peut-être même pas de musique "core". C'est con, mais ils font partis des rares groupes du genre à compter, à tenir la route et être là depuis aussi longtemps et ça, ça se respecte.

Tookie

Tookie le 21/02/2018 à 09:27:46

*écouterais

cglaume

cglaume le 21/02/2018 à 13:47:32

Je lis la chro en vérifiant: c'est bon, ma combi n'est pas fluo :)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/02/2018 à 16:56:36

Bah il te reste le hors piste...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Cease upon the capitol - Cease upon the capitol

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018