S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Morrow - "Fallows"

Morrow - "Fallows"
chronique Morrow - Fallows
9/10 0

Acheter Morrow Fallows sur Amazon

CD album CD album (43:10)

 

Style musical : 

EmoCrust épique

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

1. Auguries of Menace
2. Beyond the Cleaved Land
3. The Hunt
4. A City Of Gristle
5. Crown in Red

 

Label : 

Alerta AntiFascista Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Stuck On A Name Studio

groupe Morrow
Morrow

Chroniques :

Fallows (2017)

Dépasser le corporatisme frileux et les insignifiantes guéguerres inter-catégorielles, deux choses qui n'auront jamais été autant d'actualité au moment même où enfin les cheminots et par extension le reste des fonctionnaires commencent à peine à prendre conscience de la déferlante libérale qui va s'abattre sur leurs petites tronches de respectables besogneux : « Fonctionnaires de tous pays, Unissez-vous !  Vous n'avez rien à perdre si ce n'est vos chaînes » aurait dit en son temps un écrivain passé de mode. C'est dans cet état d’Esprit, mû par le désir de voire converger des entités séparées par le pouvoir et en m'inspirant de l'EmoCrust épique de Morrow que je vais tenter- en marchant un peu sur les plates-bandes de l'expertise Cromuesque - de déféodaliser certains pans du mouvement Punk... Ahah !! La tâche s'annonce ardue mais rigolote.

 

De la convergence en milieu Punk : Pour une petite mise au point Fumeuse

 

Pour commencer vous allez me dire que le cheminot est à l'aide-soignante ce que l'Emo est au Crust, et vous auriez à première vue raison. Pourtant, les complaintes lacrymales d'un Emo-Kid et les vociférations Anti-autoritaires d'un Anarcho-Punk ne sont pas contradictoires, bien au contraire elles se complètent et communiquent entre elles. Dans la mesure où nos affects sont bien évidemment gouvernés par les configurations sociales et politiques, et que se cristallise au plus profond de nous les effets de l'autoritarisme Institutionnel, le singulier et le collectif, l'intime et le social, l'intériorité et l'extériorité, l'Emo et le Crust ne peuvent être séparés. C'est dans cette perspective, que l'expression cathartique de la colère et de la violence, qu'elle soit orientée envers le sujet lui-même ou envers les Institutions disciplinaires, participe du même mouvement émancipateur. L'Emo et le Crust s'inscrivent donc tous deux, à l'instar du statut des cheminots et du statut des aides-soignantes, au travers d'un continuum historique. Putain qu'est-ce qu'il faut pas dire comme connerie pour défendre un tant soit peu ses intérêts d'Punk et d'classe. L'EmoCrust de Morrow m'aura donné cette occasion, et comme le vieil adage le rappelle si bien : « L'occasion fait l'Kepon ».

 

Sinon, Fallows de Morrow est donc – je le rappelle une dernière fois pour celles et ceux qui n'auraient toujours pas compris – une œuvre EmoCrust de très bonne facture. Projet impulsé en 2016 par Alex CF -  Kepon-Forçat dont la créativité est intarissable - Morrow voit le jour dans le lointain sillage et dans la veine d'une autre formation ayant fait à l'époque des émules dans le milieu Crust réformé, je veux bien sûr parler de Fall Of Efrafa. Projet également construit autour de la personnalité d’Alex CF, difficile donc de ne pas sentir la filiation entre ces deux formations. Agrégeant une palanquée d'Artistouilles autour de ce Fallows, tous issus de la nébuleuse Hardcore, Alex CF cherche lui aussi à faire dans la convergence des luttes (Pfff...) et à associer de nombreux acteurs de la scène DIY. Au chant et en Guest, on retrouve donc et entre autre les voix de Hyena, Monachus, Sol ou encore de Gattaca. Une diversité dans le chant vraiment appréciable pour toujours plus d'intensité et de frissons. Les plans mélodiques et rythmiques sont sur ce Fallows tous aussi écrasants, mélancoliques et alarmistes que sur son prédécesseur Covenant of Teeth ; avec des morceaux plutôt étirés mais dont les trames narratives et dramatiques subliment toujours notre sensibilité MéloPunk. Le temps est pris quand il le faut et ce jusqu'à ce que d'éventuelles pétarades Crust viennent souffler la lourdeur épique de certains passages Post-Hardcore. Morrow reprend à son compte la patte très Néo de formations faisant date et ayant aussi toutes les trois misées sur l'utilisation d'instruments à cordes. De Remains Of The Day, Anopheli  en passant par le plus jeunot Ashkara - Big Up Cromy ! - les références ne manquent pas pour qualifier l'esprit Crust ombragé et alarmiste dans lequel s'inscrit Morrow. Même si l'on a toujours l'excellent Covenant of Teeth en tête, ce Fallows de Morrow sorti en Décembre dernier impose le respect. La densité cathartique, la force brute et l'esthétique du désastre que développe Morrow sur cet émouvant Fallows me feraient presque mettre genoux à terre tellement son propos est sombre et accablant de désespoir. Mais comme l'écrivait Victor Hugo - Instant Culture légitime -  « Ceux qui vivent sont ceux qui luttent » alors on relève la tête, on sort les cagoules, les fumigènes, les claques doigts et d'une seule main on pulvérise le vieux monde qui nous enchaîne. L'Histoire et nos enfants nous regardent…Ne soyons pas les acteurs/rices de leur désenchantement…

 

 

photo de Freaks
le 13/04/2018

Note des commentateurs : 6/10 (sur 2 votes)

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 13/04/2018 à 07:41:53

EmoCrust? C'est du Neo/melo quoi: vive le féodalisme. Tu veux pas t'occuper de Vlaar produit par Steph Tanker d'ailleurs ?

Freaks

Freaks le 13/04/2018 à 09:23:21

Si tu regardes de plus prêt et enlèves le L de Mélo ça donne Emo dans le désordre.. Il n'y a pas de hasard;) Ok pour Vlaar mais ça va devoir attendre un peu...

sepulturastaman

Sa note : 5/10

sepulturastaman le 16/04/2018 à 10:45:41

Ça manque d'épique.

Freaks

Freaks le 16/04/2018 à 17:35:55

Au moins cette entreprise non concertée de disqualification aura permis de valider "ma" théorie sur cet impératif de convergence Ahah.. Et au point ou on en est je dirai même que ça manque de Crust ;)

cglaume

cglaume le 16/04/2018 à 18:29:40

Ça manque de Nawak (Ça c'est fait :D)

Crom-Cruach

Sa note : 7/10

Crom-Cruach le 16/04/2018 à 21:24:15

Mais je ne disqualifie rien du tout moi: c'est pas mal fichu du tout. C'est juste l'appellation utilisée également par d'autres groupes qui me fait sourire.

Freaks

Freaks le 17/04/2018 à 10:40:33

Désolé pour ces allégations mais je chouinais un peu en plaisantant ;)

sepulturastaman

sepulturastaman le 17/04/2018 à 11:02:15

Tu peux pas dire ça Chromy c'est mou comme tout, ça à la patate du vibro déchargé.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 17/04/2018 à 17:32:04

Chais pas j'en utilise pas, j'ai mes doigts.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Gojira - From mars to sirius

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018