Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers Impetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suisse
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Mouse on the Keys - "An Anxious Object"

Mouse on the Keys - "An Anxious Object"
chronique Mouse on the Keys - An Anxious Object
7.25/10 0
Acheter Mouse on the Keys An Anxious Object sur Amazon

CD album CD album (35 minutes)

 

Style musical : 

Modern Jazz/Math-rock

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

1. Completed Nihilism
2. Spectres De Mouse
3. Seiren
4. Dirty Realism
5. Forgotten Children
6. Unflexible Grids
7. Double Bind
8. Soil
9. Ouroboros

 

Label : 

Denovali
Dans le même style :
Marnie Stern - Marnie Stern

Trio japonais, Mouse on the Keys se forme suite à la réunion de deux Nine Days Wonder (post-rock) et de Daisuke Niitome (inconnu chez nous…), pianiste ayant collaboré avec des groupes de funk à la base. Comme souvent en provenance de la péninsule japonaise, la musique du trio est originale et à des lieux de ce que l’on connaît. Ici, à l’instar de My Own Private Alaska, le piano est roi. Mais point de cri et de lamentation, ici, le piano est jazzy technique et les compositions inspirées du math-rock.

 

L’originalité est donc le maître mot de cet album où se côtoient dans la simplicité la plus absolue le piano, la batterie, mais aussi des cuivres pour un rendu math-rock, souvent technique, jamais pompeux ou contemplatif. On peut penser à certains albums de jazz moderne comme ceux de Bill Evans ou encore Miles Davis, mais qui côtoieraient des sonorités plus «futuristes» par moment.

 

Coup de force du groupe, assembler tout ces éléments dans une musique terriblement efficace et facile d’accès. Les claviers remplacent sans problème les guitares et on ressent nettement les mélodies au fil des écoutes. Tout parait couler de source, être d’un naturel déstabilisant, comme si finalement tout était joué en live, en total improvisation. Le son est pourtant étonnamment clair et limpide, laissant s’exprimer tous les instruments.

La douce introduction «Completed Nihilism» aborde l’auditeur d’une fragile mélodie, à peine perceptible, alors que «Spectres de Mouse» augmente le tempo, la batterie s’emballe et le piano s’encanaille pour un rendu à la fois entraînant et finalement très technique. Le contraste opère tout de suite quant démarre «Seiren» et sa discrète trompette. Plus soft, plus mélodique aussi, voire plus kitsch, le titre ne s’engouffre pas dans la complexité, au contraire, le groupe essaie de nous faire entrer dans son univers ici. Avec «Dirty Realism» le groupe présente une face nettement plus épurée, simpliste de sa musique. Plus math rock dans l’esprit, moins pop dans l’accroche, le morceau peut déstabiliser.

Par la suite, le groupe maintient sa musique en état de grâce et de simplicité en même temps. Son aspect rétro/traditionnel prend des fois le pas sur la modernité («Forgotten Children») comme pour montrer d’où vient le groupe, la technicité pure et dure nous frappe parfois en pleine face, mais on reste accroché malgré tout.

 

Album surprenant, musique étonnante, Mouse on the Keys est une curiosité intrigante et intelligente à la fois. La musique du groupe est d’autant plus intéressante qu’elle s’éloigne constamment de tous les clichés de l’avant-gardisme sur-intellectuel actuel. Si sa place est plus au rayon jazz que métal de votre revendeur de cd’s, n’hésitez tout de même à y jeter une oreille. Classe.

photo de DreamBrother
le 03/07/2010

Note des commentateurs : 8/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Matt666

Sa note : 8/10

Matt666 le 04/07/2010 à 00:56:23

IP : 79.82.252.121

Ben ouais, il est dément cet album...
Un poil plus technique que le précédent (que je préfère, d'ailleurs), les 2 pianos s'entendent à merveille, à l'instar des guitares dans un bon vieux groupe de rock, mais ici les mélodies se confondent comme pour ne former qu'une seule mélodie.
Le batteur est immense, il nous colle des rythmes avec beaucoup de finesse, les ghost notes sont fabuleuses. Sacré lui tiens.
A voir absolument les vidéos du groupes qui trainent un peu partout (et sur myspace évidemment).

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

IMPERIAL STATE ELECTRIC à Paris le 13 mai 2017 : 2x2 places à gagner !

The Outbreak Festival #1 : 2 pass 2 jours à gagner !

Impetus Festival 2017 : 4 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Black Moth - Condemned To Hope

Évènements

Moshfest #3 @ Secret Place à St Jean de Védas (34) les 12 et 13 2017  cc Tafeur TafMADBALL + UNFIT + FULL IN YOUR FACE @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 2 mai 2017  cc Tafeur TafImpetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suissetournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEIMPERIAL STATE ELECTRIC + FIRE! FIRE! FIRE! Au Petit Bain à Paris le 13 mai 2017Jim Jones and the Righteous Mind + Suzie Stapleton au Petit Bain le 10 mai 2017