Murderous Wolves - Murderous Wolves

Murderous Wolves - "Murderous Wolves"
chronique Murderous Wolves - Murderous Wolves

Dans la catégorie "Je joue du Doom Satanique bas du front", les Murderous Wolves ont la part belle. Écouter un tel disque demande de la part de l'auditeur une certaine habitude du genre, car déjà le combo ne se compose que de deux membres, une guitare et une batterie, mais aussi parce que les guitares sont (volontairement) dissonantes et ont un son pas encore optimal. Mais cela ne privera en rien le plaisir qu'un tel disque peut donner à l'auditeur autiste sataniste qui passera par là.

Cavan et Nadel sont Israëliens, et ont enregistré ce deux titres à Tel-Aviv. Ils étaient venu tourner en France il y a quelques mois de ça, et comme vous pouvez vous l'imaginer, leur passage n'a pas fait grand bruit, hélas.

La frappe et les riffs monolithiques plantent un décor malsain, lourd et entêtant. Par dessus, une voix caverneuse sonne le glas en blasphémant sourdement sur toute morale divine quelle qu'elle soit. De ce côté là, c'est très réussi : le temple prend toute sa grandeur et évoque un sombre mysticisme peut-être typé oriental, en tout cas somptueux. La cover quant à elle est parfaite, c'est le mot. Elle correspond exactement au contenu du disque.

Niveau son, c'est très particulier, on sent qu'ils n'ont pas eu tous les moyens à leur disposition pour faire ce qu'ils voulaient (et ils me l'ont confirmé), mais on voit déjà qu'ils savent ce qu'ils veulent, et c'est ce qui compte : une sorte de Sleep avec deux fois moins de variation pour deux fois plus longtemps (hormis le Dopesmoker), ou alors du Earth, mais à leurs débuts. Les riffs restent très particuliers et surtout sans aucun compromis : tu voulais du Doom dans ta gueule, voilà t'en as.

Un disque long, lent, pesant et planant à la fois. Ne vous fiez pas au son de leur myspace et achetez donc ce vinyle plutôt.

 

 

Achat ou pas achat ? Pas achat.

photo de Carcinos
le 27/04/2011

1 COMMENTAIRE

vkng jzz

vkng jzz le 02/05/2011 à 15:36:08

en vlà un groupe de doom d'abrutis qui fait pas semblant

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019