S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

N.k.r.t. - "Lectio Tenebrarvm"

N.k.r.t. - "Lectio Tenebrarvm"
chronique N.k.r.t. - Lectio Tenebrarvm
9/10 0

écouter "Lectio I"

Acheter N.k.r.t. Lectio Tenebrarvm sur Amazon

CD album CD album (33:56)

 

Style musical : 

Ceremonial Dark Ambient

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

Lectio I
Lectio II
Lectio III
Lectio IV

 

Label : 

Nomos Dei

 

Lieu d'enregistrement : 

Sancta Crucis chapel
Dans le même style :
Deadstar - The H.O.O.K.K.I.L.L.E.R

Fater Stéphanus a longtemps considéré N.K.R.T. comme un projet exclusivement live. Il a écumé les salles, parfois originales comme des anciennes églises, autour de sa Normandie d'origine, avec entre autres une prestation remarquée aux Nuits Andegaves. Quelques-unes de ces prestations ont été enregistrées, et de ce fait, les témoignages des rituels donnés sont assez nombreux, en particulier Niger Ritus, chroniqué ici.

 

Les fondamentaux restent les mêmes. Le musicien continue, sur un tapis de bruitages et de bidouillages Harsh Noise, de délivrer des vocaux tantôt déclamatoires, tantôt murmurés, tantôt hurlés façon BM, soutenu par des cymbales, des bouts de bois, des ossements. Les textes sont toujours en Latin, ce qui donne un côté "religieux" aux parties en voix claire, dans la mesure où elles évoquent immanquablement les chants médiévaux des moines catholiques.

 

La différence majeur par rapport aux enregistrements précédents de N.K.R.T. se situe au niveau du son. L’enregistrement "studio" apporte de la clarté et de la puissance au son, Chaque élément ressort plus nettement: les percussions de "Lectio I" résonnent dans l'espace de l’église Sainte-Croix, et de ce fait font vibrer de manière plus intense le corps de l'auditeur. Les vocaux sont plus précis, presque compréhensibles s'il n'avaient pas été en Latin. Le son reste cependant fondamentalement naturel, à l'images des éléments utilisés pour accompagner les déclamations rituelles. D'étranges bruitages (électronique, instrument à vent?) viennent faire leur apparition à la fin de "Lectio VI" et rajoute au malaise qui planait déjà.

 

Minutieusement écrite, la musique de N.K.R.T. est une plongée mystique intense et poignante et propose une expérience anachorète (terme que le musicien préfère à "primitif" pour décrire sa musique).

 

photo de Xuaterc
le 10/10/2017

Commentaires

toukene

toukene le 10/10/2017 à 16:31:24

anachorète / primitif ? Je ne vois pas le lien...

Xuaterc

Xuaterc le 10/10/2017 à 17:21:28

l'explication dans son interview réalisée par votre serviteur

toukene

toukene le 10/10/2017 à 19:19:39

J'ai lu...mais je ne suis pas convaincu par le choix de l'adjectif mais bon, peut-être est-ce parce que ça ne me parle pas musicalement !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Eyehategod - In The Name Of Suffering

Évènements

IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017The Texas Chainsaw Dust Lovers + Watertank au Ferrailleur à Nantes le 21 octobre 2017Jarboe aux Instants Chavirés à Montreuil le 21/10Soirée Play for Humanity Au Scarabée à La Verrière (78) le 11 novembre 2017AGNOSTIC FRONT + RISE UP à La Tannerie à Bourg-En-Bresse (01) le 15 novembre 2017NASHVILLE PUSSY + SINNER SINNERS + 11Louder à La Tannerie à Bourg-En-Bresse (01) le 10 novembre 2017