Nag - S/t

Chronique CD album

chronique Nag - S/t

La consanguinité dans la vraie vie ça produit des goitres. A moins que ce ne soit le manque d'iode...

Mais en musique, quand les éléments sont bien torchés, ça donne parfois des surprises se moquant des carcans.

 

Le trio norvégien constitué par Nag mélange ainsi le Punk et Le BM, sans apparente logique.

Du keupon, Nag tire sa spontanéité, sa fougue juvénile, ses breaks simples et efficaces.

Nag à la guitare, s'amuse bien, variant toutefois ses riffs même si parfois il tire sur la corde de la facilité. Pourtant les bonnes idées fourmillent comme sur "What Is Punk" aux accents surf-rock sous PCP. Cependant parfois, ça fonctionne moins comme sur "Nothing". N'est pas East Bay Ray qui veut.

 

Son comparse, Nag, à la batterie, ménage de bons moments de bravitude, parfois comme un simple primate, mais surtout très appuyés avec ce qu'il faut de rapidité.

Bon, la basse de Nag passe un peu à la trappe dans le mixage en tant que simple exécutrice des basses œuvres rythmiques.

 

Mais c'est surtout Nag, au chant, qui donne une coloration teigneuse de panda écorché et séchant la tête en bas, accroché à un arbre. Au bord de la rupture de tendons, Nag glace le sang, comme un blizzard arctique.

Cette dinguerie froide transparaît dans toutes les compos, jusque dans les chœurs d'ursidé aboyés, sans que le Grand Bouc ne pointe forcément ses cornes. Nag n'est pas sépulcrale mais sacrifie sa vierge, tout de même, la bave aux lèvres. Cela donne alors de bons morceaux basiques de vrai rawpunk comme "What If You Are Right", plié en à peine plus d'une minute.

 

La fausse impression bordélique du début s'estompe finalement. Nag, Nag et Nag développent une macédoine cohérente dont la sauvagerie de chaque instant fait du bien aux cheveux.

photo de Crom-Cruach
le 26/10/2016

1 COMMENTAIRE

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 26/10/2016 à 10:51:03

^^ les djeuns vont pas comprendre

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Spitback - Dissident
Converge - Axe To Fall