Naked - On A Wire

Chronique Maxi-cd / EP (15 minutes)

chronique Naked - On A Wire
Venu de la région de Poitiers, Naked est un trio formé depuis 1999 et qui a déjà à son actif quatre sorties, dont celle-ci, mais encore à ce jour, aucun album. Et c’est en 2006 que le groupe a sorti ce mini EP de trois titres, toujours dans le même style de départ (à l’écoute des précédentes sorties). La bande officie dans une sorte de post-hardcore assez noise aux sonorités souvent pop et généreux en émotions.

A l’écoute de ces trois titres, impossible de ne pas penser à la scène emo-rock américaine du début des années quatre-vingt dix, avec des groupes comme Jawbox, Chokebore ou encore Engine Down. Bien entendu, même si les sonorités de Naked se rapprochent de ces derniers groupes, on est loin du simple plagiat, et il est clair que le groupe insuffle une bonne dose d’énergie indéniablement tirée d’origines punk mélodique à la française (Poitiers c’est aussi les Seven Hate) et d’émotions dans ses trois compos. Emotions souvent mises un peu de côté au profit d’une énergie débordante et de compositions interprétées dans l’urgence, sans pour autant oublier d’intégrer de très belles mélodies comme sur le refrain de « Wherever You Go », ou le pont de « Blind ». Mélodies mises en valeur par une très bonne production, sonnant un peu brouillon, elle forme un voile très dense avec la guitare et la basse, mettant un peu en arrière la voix. Et ce qui aurait pu être un défaut, se révèle être ici un avantage.
Mais ce qui est le plus remarquable dans ces trois titres, c’est la sincérité avec laquelle les compositions semblent être interprétées, et qui se ressent sur tout l’ensemble. Sincérité et émotion dans la voix, faisant penser aux premier albums de Further Seems Forever et qui fait qu’on ne peut pas ne pas aimer ce mini EP.

Sans pour autant atteindre la perfection de groupes confirmés, il est clair que Naked réussi à surprendre et semble continuer son petit bout de chemin tranquillement. Je ne critiquerai de cet EP que le fait qu’il ne soit pas un album.
photo de DreamBrother
le 09/02/2007

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements