Napalm Raid - Wheel Of War

Napalm Raid - "Wheel Of War"
chronique Napalm Raid - Wheel Of War

Pas loin de l’intransigeance jusqu’au-boutiste du Crust japonais, on trouve les Canadiens de Napalm Raid.

 

Car, avec même pas dix bougies de soufflées sur sa tourte à la bière, le trio d'Halifax s'illustre sur ce troisième album de façon vintage avec une approche hautement saturé du genre.

On se croit ainsi rapidement dans un retour tout gadouillu au début des 90's. Mais si l'hommage à une époque révolue est bien voulu, Napalm Raid ne verse jamais dans la ridicule nostalgie.

 

En effet, le combo élève un mur de son maousse biscotto où la batterie sature de cymbales et le couple basse/guitare cisaille inlassablement. Dès le titre éponyme, on sent que ça va pas respirer beaucoup dans les breaks. On pense évidemment à Doom et à Anti Cimex. Mais joué par HULK.

Le chant perpétuellement hurlé est en sourdine, résonant comme un message funeste et désespérément rageur. On pige que dalle aux propos mais les titres des morceaux suffisent pour se dire que les mecs materaient plus Cash Investigation plutôt que Capital s'ils étaient français et s''ils avaient la télé.

 

Depuis ses débuts, Napalm Raid n'a pas fait démonstration de beaucoup de pitié pour nos oreilles. Et ce Wheel Of War confirme qu'il faut désormais compter avec ces trois furibards.

Napalm Raid n'a l'électricité que pour brancher des amplis à lampes.

Napalm Raid s'en cogne de sonner catchy.

Napalm Raid n'a pas ambition de péter le score du nombre de webzine affolés par sa zic.

Napalm Raid crèche en Nouvelle-Écosse, sur la terre ancestrale des Micmacs, et ne porte pas de putain de kilt.

photo de Crom-Cruach
le 08/12/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019

HASARDandCO

Earthship - Exit Eden
Systemfel - Crust Ist Krieg