Nashgul - Cárcava

Nashgul - "Cárcava "
chronique Nashgul - Cárcava

Ça fait plus d'une douzaine d'années que les gars de Nahsgul dispensent leurs méfaits sonores et qui riment avec Grindcore.

Nashgul : impossible de ne pas penser aux encapuchonnés pas cools de Sauron.

Et les Espagnols ne sont pas cools: c'est le moins que l'on puisse dire.

« Beuaaargh !

- Beuaaargh à vous aussi, merci ! »

 

Oui, bon, le bouzin des coquins pourra paraître bien peu original à certains (Mr. Sepulturastaman, levez le doigt avant de vous exprimer): growl, grunt, blast, blam boum, badaboum.

 

Pourtant ces très bons élèves d'un certain petit groupe pas du tout fondateur et nommé Extreme Noise Terror galvanisent par leur savoir faire. La violence, la seule respectable, la musicale, est donc le but ici.

Mais on n'oublie pas un groove crust qui remue les boyaux (l'intro à la basse de "Taxidermia" est indécente tellement elle est bonne), un son oldschool mais puissant (paie ton lieu commun ultra galvaudé), avec le truc un peu indéfinissable qui vous fait sourire avec méchanceté.

 

Si vous voyez ce que je veux dire.

 

Quand vous tombez sur un inconnu chez un pote et qui dit tout écouter.

Vous savez l'espèce de parasite qui vient les mains vides et qui va vous expliquer la guerre en Syrie car son grand-père coupait du bois... en Algérie. Et bien, vous lui passez n'importe quel titre de Cárcava et vous sourirez méchamment devant sa mine déconfite.

« Nan, mais c'est pas de la musique !

- Si c'est du Grind.

- C'est nouveau comme staïle?

- Ça existe depuis plus de trente ans.

- Et c'est quoi le message ?

- Ta gueule.

- Hein ?

- Le message c'est : ta gueule. »

 

Et s'il ne comprends pas, les dernières secondes de "Cyberpunk Scum" plus bourrin encore qu'un supporter de foot aviné le convaincra de ne plus vous causer. Toutefois, "Matriz De Manipulacion" sera une intro parfaite aux premiers Napalm Death si d'aventure, Ducon devient, subitement, sympathique.

 

Nashgul n'a pas la prétention de vouloir révolutionner la théorie du genre. Quoique celle de l'évolution est bien mise à mal.

Juste d'en mettre plein la moule, euh la mouille. Enfin la tête quoi.

photo de Crom-Cruach
le 31/01/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019