Nebula - Holy Shit

chronique Nebula - Holy Shit

Après les rééditions et l'album de raretés (Demos & Outtakes 98-02), Nebula revient avec un « vrai » nouvel album. Le trio n'avait pas proposé de nouveau disque depuis Heavy Psych (ce qui est amusant quand on sait que ce nouvel album sort sur Heavy Psych Sounds) en 2009.

Le trio propose une musique très variée sur cet album, on a du stoner, du grunge, du psychédélique, de guitare fuzzy et toujours ce côté 70's.

On commence avec le rapide et grungy « Man's Best Friend » assez énervé malgré un break psychédélique, facette qui va être encore plus présente sur « Messiah » qui comme par un petit effet, le morceau est lent, planant mais sombre avec un guitare grésillante, un des solos très psyché... « It's All Over » est assez rapide et aérien avec un chant nerveux d'Eddie Glass, sur le refrain arrive une grosses guitare, par la suite on a une accélération et de l'énervement. « Witching Hour » commence de manière saccadée (d'une façon qui rappelle « Ides of Marsh » d'Iron Maiden ou le début d' «Am I evil » de Diamond Head) ensuite la chanson est rapide avec une guitare grésillante mais on revient aussi au saccadé, sur un autre passage rapide la batterie s'énerve pas mal. « Fistful of Pills » est un court mais sympathique morceau de surf rock avec le chant limité à des onomatopées et des vocalises. À l'inverse « Tomorrow Never Comes » est l'un des plus longs morceaux du disque avec un petit peu plus de 7 min. Son début est lent et aérien mais rugueux, puis on passe à du mid tempo rock avec le côté sale du grunge et on ralentit de nouveau avec des guitares fuzzy grésillantes, jusqu'à un soudain changement d'atmosphère avec l'apparition d'une guitare sèche hispanisante qui restera jusqu'à la fin. « Gates of Eden » alterne rock grungy avec passages planants psyché (et de la whawha sur la gratte), le tout sentant fort les 70's et les solos d'Eddie font penser à Cream et Hendrix. On reste dans le mix 70's – grunge avec « Let's Get Lost » et son chant très éraillé et son solo foufou. Et l'on en vient à la chose qui fâche: je trouve que le dernier et long morceau (7min), « The Cry of A Tortured World », est raté et bien longuet, en un seul mot chiant, limite il m'a gâché les premières écoutes du disque... et quand je le zappe, je trouve l'album bien meilleur.

Mis à part ce dernier titre, on dirait que les années qui ont passé ont épargné Nebula, on retrouve la patte du trio sur ce nouvel album, on se méfiera juste de ce dernier morceau surtout lors des premières écoutes... Les fans du groupe américain y trouveront quand même bien leur compte.





Holy Shit est disponible en CD digipak et vinyle (noir, transparent avec splatter, blanc marbré de rose, rose et test-press).


photo de Papy Cyril
le 05/06/2019

5 COMMENTAIRES

gulo gulo

gulo gulo le 11/06/2019 à 07:57:44

Plus qu'excellent sous ses apparences de traditionalisme sans trop de prétention.

papy_cyril

papy_cyril le 11/06/2019 à 09:04:10

Ce dernier morceau c'est juste moi ? qu'en penses-tu Gulo ?

gulo gulo

gulo gulo le 11/06/2019 à 10:09:22

Eh bien écoute, j'ai rien remarqué, je me suis justement dit en relisant ta chronique à 7h57 qu'il fallait que je réécoute plus attentivement, mais bon : en dernière position, j'aurais forcément ressenti un petit poinçon, si je l'avais trouvé en-dessous : c'est effectivement toujours désagréable, un album qui se ferme sur un morceau insatisfaisant.

Au fait, merci, puisque (comme souvent avec les sorties HPS) c'est ici que j'ai reçu la piqure de rappel qu'il fallait pour me décider à sauter le pas et écouter (même si j'avais dû être un peu préparé par quelques mots du laïus promo, genre "stoner rager").

gulo gulo

gulo gulo le 11/06/2019 à 13:20:30

Vérification faite à l'instant : non, vraiment, elle me va très bien, à moi, avec son ambiance de surnaturel typé grunge...
A la rigueur son défaut c'est la perfection torride de "Let's get lost" juste avant - crénom, je trouvais déjà qu'elle faisait penser à Monster Magnet, et là je viens de cramer une petite citation en scrèd de "Evil (is going on)"... Canailloux !

papy_cyril

papy_cyril le 11/06/2019 à 16:22:54

Merci pour ton avis qui éclairera aussi les autres personnes intéressées par ce dique :-)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019