Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers Impetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suisse
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Nick Cave And Warren Ellis - "Loin Des Hommes B.O.F."

Nick Cave And Warren Ellis - "Loin Des Hommes B.O.F."
chronique Nick Cave And Warren Ellis - Loin Des Hommes B.O.F.
6,25/10 0

écouter "Loin Des Hommes B.O.F."

Acheter Nick Cave And Warren Ellis Loin Des Hommes B.O.F. sur Amazon

CD album CD album (49:58)

 

Style musical : 

Drone, B.O.F.

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Far From Men
2. The Teacher
3. Bloody Cheche
4. Dead Horse
5. Setting Out
6. Mountain Scramble
7. Dust Storm
8. Bandits
9. The March
10. Berzina
11. Farewell At Tinguit
12. No Class Today
13. Teacher's Farewell
14. Far From Men 2

 

Label : 

Goliath Enterprises Label
Dans le même style :
The Jeffrey Lee Pierce Sessions Project - The journey is long

Autant le préciser de suite : je n'ai pas vu le film.

Je voulais, je n'ai pas encore pu. Mes téléchargements illégaux (COMMENT?!?) se sont raréfiés ces derniers mois. Faut avoir le temps de les regarder, les films.

 

Et ce disque, faut avoir le temps, et le prendre, pour l'écouter. Faudrait pas s'endormir. Oh pis pourquoi pas, une bonne sieste, allez.

On tire sur le drone, là. Ah-ha, bang-bang, il tombe !

C'est la guerre d'Algérie. Il y a Reda Kateb dedans, il jouait le gitan dans Un Prophète du Jacques Audiard. Je l'aime bien, lui, el Reda, j'aime bien sa tête.

Bref.

 

C'est plus du spleen, c'est de la déprime. Ça me colle le Blues au ralenti dans le front. Du Drone, ouais. De l'ambient dans les vapes.

J'avais adoré The Proposition. Le film et la musique, réalisée par les deux mêmes compères, le père Ellis, violoniste mauvaise graine, et le pépère Cave, qui-tu-sais, ce dernier ayant même écrit le scénar' pour ce western atypique. Film et sons ne faisaient qu'un.

Là je n'ai pas vu le film. Grand-père Gep radote, radote, raaaadote.

Basé essentiellement sur les mises en boucles de Warren Ellis, on ne touche quasiment rien, de la tulle, du sable ou de la poussière. Des petites plages fantômes, la plupart du temps. Tout juste l'air de la restitution en fin de journée. Contemple le cerf-volant voleter, là où il n'y a plus de cimes d'arbres. On ne reconnaît pas toujours le violon. Il est là, il n'est plus là, il se cache alors qu'il tisse la toile sous le soleil brûlant. Piano aux doigts légers, le chant d'un vieil arabe qui se marrerait presque dans sa barbe, en introduction étonnamment accueillante vu le désert qui fait suite.

Dans "Dust Storm" un marmonnement étrange créé de la beauté dans l'azur violent. Un mirage sans doute, comme l'amour et la bonté, mirage et rareté.

 

Je pense souvent aux cartes postales de notre ami Sanair. Désormais il est passé aux posters, affiches, du plus grand format et sur du vrai papier, pas du pur son guitare à l'archet et pédales d'effet. Ouais mon ami Sanchez-Hachair, tu aimerais. Ils t'ont peut-être piqué quelques idées.

A la bonne heure. Éclipse masquée, parabole facile, désolé : private salute.

 

Du balais sur une peau timbrée, lancinante mélancolie, un peu de poésie, nos deux compères n'en font jamais trop. Faut dire qu'ils sont bien éloignés de leurs terres natales sur cette réserve. Australie, Algérie, chacun sa merde, chacun ses crimes, chacun sa guerre. Mais surtout, pas de lourdeur auto-référencée : les noms ne figureraient pas sur la pochette, on ne retrouverait pas leurs traces, impossible. Et personne n'en aurait vraiment parlé, fort possible.

 

C'est bien ce qui est – encore plus – délicat de jauger, ici : sans les images, on ne peut crier au génie. Quand bien même la seule faute de goût serait ces claviers à la fin de "Berzina", difficile de rester accroché. Et c'est un esthète du contemplatif qui vous écrit. J'ai même pratiqué le drone moi-même, à ma manière. Et balancer un lapidaire « j'ai des potes qui ont fait mieux » serait peut-être injuste. Ou pas : parler vrai fait plus de bien que de mal, au fond.

 

Ça reste à voir.

photo de El Gep
le 05/09/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

IMPERIAL STATE ELECTRIC à Paris le 13 mai 2017 : 2x2 places à gagner !

The Outbreak Festival #1 : 2 pass 2 jours à gagner !

Impetus Festival 2017 : 4 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

The Heavy - The Glorious Dead

Évènements

Moshfest #3 @ Secret Place à St Jean de Védas (34) les 12 et 13 2017  cc Tafeur TafMADBALL + UNFIT + FULL IN YOUR FACE @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 2 mai 2017  cc Tafeur TafImpetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suissetournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEIMPERIAL STATE ELECTRIC + FIRE! FIRE! FIRE! Au Petit Bain à Paris le 13 mai 2017Jim Jones and the Righteous Mind + Suzie Stapleton au Petit Bain le 10 mai 2017