S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Nionde Plagan - "Frustration"

Nionde Plagan - "Frustration"
chronique Nionde Plagan - Frustration
8,5

Acheter Nionde Plagan Frustration sur Amazon

CD album CD album (50:36)

 

Style musical : 

Post HxC Antifa

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Letargi
2. Oändligt
3. Vän, I Förödelsens Stund?
4. Orkeslös
5. [mellanspel]
6. När Småfåglar Dör
7. Vida Horisonter
8. Samhörighet
9. Revolt
10. Leva Eller Dö

 

Label : 

Through love records

 

Lieu d'enregistrement : 

Jönköping
Dans le même style :
Dirge - Hyperion

Trois ans déjà se sont écoulés depuis la sortie en catimini du dernier LP de Nionde Plågan. Un album qui répondra à l’époque au poilant nom de Frustration. Sorti chez Through love records en Octobre 2017, l’effort daté de Nionde Plågan n’en reste pas moins rafraîchissant d’actualité. L’élégant Post-Hardcore dans lequel s’évertue à s’inscrire le groupe depuis 2012 a encore de beaux jours devant lui, et ne risque pas de tomber en désuétude de sitôt. Et ce pour le plus grand plaisir des hipsters toujours à la recherche de leur propre scène...

 

Composé de certains membres de Trachimbrod, une autre formation Punk Suédoise tout aussi sympathique quoique nettement moins marquante, Nionde Plagan nous sert un Post-Hardcore grave et varié, ou la tonalité générale fait plus du côté de la collapsologie que de la cure de Jouvence. Pourtant, le savant équilibre entre atmosphères crépusculaires et progressions lumineuses est parfaitement maitrisé. L’épique et complet « Orkeslos » en est le parfait exemple. On y retrouve à la fin une séquence très Fall Of Efrafa, des guitares mélodieuses à l’épaisseur pesante et tragique, avec en arrière-fond des chœurs déchirants, lointains, qui ne sont pas sans rappeler le lyrisme screamesque d’Anteros. Même si moins fouillé techniquement, avec des accents Metal beaucoup moins prégnants, Frustration partage une âme et une esthétique commune avec Cuerpos Celeste d’Anteros. Avis aux amateurs-rices…

 

Des morceaux à l’ossature tout ce qu’il y a de plus classique. Une recette qui fonctionne très bien, dupliquée sur quasiment tous les morceaux, exception faite de la mystique interlude « [mellanspel] ». Nionde Plagan aime conclure ses compos par des envolées sensibles et mélancoliques, épurés au maximum, elles nous emportent sans qu’elles ne rencontrent une quelconque résistance de notre part « Letargi » « Vän, I Förödelsens Stund? » « När Småfåglar Dör ». Des boucles mélodiques simples, des accords puissants à gogo sur lesquels viennent se greffer quelques distinguées et spectrales aigües joués en arpèges et/ou en aller-retour. Ce n’est pas d’une ingéniosité et d’une technicité à couper le souffle mais c’est vraiment bien foutu et du plus bel effet. Dans l’ensemble, le style des musiciens se veut épuré, leurs jeux réduits à leurs plus simples expressions. Pas de virtuosité donc mais un feeling incontestable dans l’écriture et l'agencement des riffs. A cela se rajoute un vrai sens de la mélodie ; des mélodies délicates et accrocheuses.

Pour ce qui est du chant on est très loin de la tessiture de Phil Anselmo, mais le chanteur s’arrache très honnêtement les amygdales. Il racle son fond de gorge avec l’intensité et la même gouaille que l’héroïque et charismatique chanteur d’Envy, Tetsuya Fukagawa. Les entames violentes et empreintes de désespoir au chant de « Vida Horisonter » et de "Leva Eller Dö" ne peuvent que vous faire penser au regretté Tetsuya.

 

Des morceaux de bonne facture, denses et aérés, lumineux et obscurs, épurés et riches, mélancoliques et pleins d’espoirs…En somme un album à la dimension dialectique qui met parfaitement en tension un panel d’émotions et de sonorités antagonistes. Une écriture militante avec une sensibilité pour les idées anticapitalistes et antifascistes. Un point de plus donc pour les idées défendues par les membres de Nionde Plagan, qui avec leur Frustration semble n’avoir raté qu’une seule chose, celle de ne pas avoir réussi à susciter la mienne.

 

« Antifascism är alltid självförsvar! »

photo de Freaks
le 21/09/2018

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/09/2018 à 10:51:51

Voir Anselmo dans une chro sur un combo antifa ! ^^

Tookie

Tookie le 21/09/2018 à 11:50:02

Mais puisqu'il dit qu'il avait dit "Wine power" en levant son verre ! Rholala, on ne peut plus rien dire à cause de tous ces bobos bienveillants : que de la gauchiasse !

Sinon mon petit coeur déjà tout mou s'est encore plus ramolli à l'écoute de quelques titres. Coeur avec les doigts...

pidji

pidji le 21/09/2018 à 16:54:52

Disque très sympa !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

NOTHING à Paris le 30/11 : 2 places à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

The dillinger escape plan - Ire works

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019