Norma jean - Ô god The Aftermath

Chronique CD album

chronique Norma jean - Ô god The Aftermath

En voilà un album qui était attendu!!!

 

Emoussés par le brillantissime « Bless the martyr and kiss the Child » nous étions un bon nombre à trépigner d'impatience de ne pouvoir tenir entre nos mains moites (et pas moites pour d'autres rasion, soyons clair) ce « Ô god the aftermath » entre les mains. Et persiste encore une crainte avant que la galette ne rentre dans le lecteur: comment les gars vont-ils parvenir à combler l 'absence de Josh Scogin (parti fonder, de son côté, le non moins génial combo The Chariot)?

Dès "murderotica" la réponse paraît bien claire: Norma Jean ne nous décevra pas!! La voix de Coory Brandan a son timbre propre qui colle tout à fait à l'ambiance du groupe. Seule petite différence avec Josh (et je m'arrête là, promis) : il intègre des parties chantées("Bayonetwork"), qui sont ma foi bien bonnes. Mais la plupart du temps ce sont a des hurlements rauques que nous avons le droit et dieu que c'est bon!!!!

Les riffs partent dans tous les sens comme sur «Bless the Martyr... » et restent très heavy sur la durée, entrecoupés de ces riffs dissonants qui faisaient le charme du 1er LP. On alterne toujours passages ultra-lourd et passages aux rythmes plus incongrus et saccadés ('Liarsenic')et pis le reste... bah ce sont les cervicales qui parlent: impossible de ne pas headbanguer tout le temps!! Et même si on a affaire à de l'émo plus que par le passé par certains (et courts) moments, les gars donnent l'impression d'être encore plus énervés que par le passé et ils versent moins dans l'obscur pour tout donner par la rage et la sueur.

Pour preuve "Disconnecktie" : LE long morceau de l'album (il en faut toujours un avec Norma Jean) qui est moins glauque que son alter ego sur « Bless The Martyr... ». Le Hardcore délivré par ce groupe est tout simplement jouissif et on ressort avec la nuque en feu!!! Les grattes sonnent clairement metal et ne donnent que plus d'impact aux passages metalcore, mais c'est pour mieux servir, dans l'ensemble, le côté sauvage et insaisissable de ce groupe aux riffs parfois sortis de nulle part (celui dissonant de 'charactarantula' est énorme!

 

Point de longs discours, donc, car je ne sais pas comment plus argumenter pour transmettre ma passion de ce groupe. Norma Jean est là pour nous déssouder les esgourdes pour un moment j'espère et ce « Ô god the aftermath » va éclabousser du monde car c'est un beau pavé que nos garçons ont jeté dans la marre.

photo de Mat(taw)
le 14/03/2005

2 COMMENTAIRES

frolll

frolll le 11/03/2011 à 14:06:32

L'album de la déception pour moi - après Bless&Kiss, Norma Jean, ça devient très fade.
Et puis, merde, ça ressemble vachement à We Are The Romans, quand même ^^"
Enfin, pas si nul, tout de même. Mais quand même...

Xlestat

Xlestat le 19/02/2012 à 04:37:30

lol comparer Norma Jean a We Are The Roman loooool la blague quoi !!! faut se décrasser les oreilles car c'est grave la ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements