Ogmasun - Into the void

Ogmasun - "Into the void"
chronique Ogmasun - Into the void

Je me suis renseigné : à 4€ pièce + 3€ par pantalon, sachant qu'il y en a 8 explosées, Cold smoke records me doit 56€.
Parce qu'il est bien mignon ce label suisse, mais il n'en finit plus de faire péter des braguettes !

J'ai compris dans le devis celle claquée par Ogmasun. Je savais que ça allait être bien, j'en avais déjà bafouillé quelques mots ici, en 2015.

Même si je dois bien l'avouer, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi plaisant. 

Sa petite tracklist trompeuse (2 titres) pour la durée, cache en réalité 36 minutes d'une troublante exploration musicale.
Son "post-rock" (là encore l'étiquette est discutable) est à la fois énergique, mélancolique, chimérique, cinématographique tout en demeurant muet.
Le propos n'étant que musical, c'est un voyage sans frontière que l'on offre à son imagination.
Durant ce périple, Ogmasun nous ballotte entre calme et turbulences : son post-rock peut-être "spatial" (grâce au clavier notamment) mais aussi furieux lorsque tout l'orchestre se met en branle et sature de tous les côtés.

Avec des morceaux qui dépassent le quart d'heure, l'ennui aurait pu poindre si la fine équipe Fribourgeoise n'avait pas un grand talent d'écriture.
On se fait balader dans des univers extrêmement changeants tout en conservant une cohérence et une fluidité qui rendent les deux morceaux charmants et passionnants. 

Ce disque est une intrigue musicale dont les multiples écoutes délivrent leurs secrets avec parcimonie. Passés les premiers temps et l'assimilation des deux morceaux, on découvre à force de décomposer, les nombreux mouvements qui animent les deux pistes. Ce "tour de force artistique" pour joindre entre elles autant d'ambiances sur un même titre font de ces 40 minutes une réussite aussi bien technique qu'artistique.

La prochaine fois qu'Ogmasun sort quelque chose, je lance la première écoute en short.

photo de Tookie
le 02/09/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019