Okploide - Flores y golpes

Okploide - "Flores y golpes"
chronique Okploide - Flores y golpes
Un groupe français chantant en espagnol n'est pas une chose courante: c'est pourtant le cas d'Okploide.
Ajoutez des cuivres histoire de donner un coup de festif à une musique qui n'avait pas besoin de coup de fouet ! Nous voilà face à un album punk pour le moins particulier.
Le groupe en est à son 3e album avec Flores y glopes et semble plus que jamais, prêt à s'imposer sur une scène désertée en France.

Dans l'hexagone, en général, on utilise les cuivres pour une musique festive "pouet pouet". Ici le piège semble éviter et, que l'on aime ou pas le trombone et le saxophone, l'album peut plaire!
Il faut avant tout apprécier le punk survitaminé :
-Celui qui te sort une belle grosse basse ("Flores y golpes", "Eso es", "Euro Pena" etc.)
-Un batteur energique (qui arrive malgré tout à offrir un jeu relativement varié pour le genre).
-Des guitares qui bercent une adolescence heureuse, plus celle des teen-movies américains que celle des concerts en cave.
-Des refrains que l'on reprend sans l'accent (sans le cheveux sur la langue sur les R enroulés), sans même comprendre un mot mais qui est juste bien rythmé, avec des choeurs derrières. ("Eso es", "Malentendido", "Euro Pena").

Au-dessus de ce qui aurait donné un bon album punk : bien foutu, musicalement complet avec une production plutôt propre...des cuivres viennent mettre leur grain de sel.
Sans être étouffants, ni a contrario anecdotiques, leur présence est dosée, largement supportable y compris pour les plus réfractaires et font la personnalité du groupe. .
L'album est certes court mais au moins on ne se lasse pas de ces musiciens qui nous proposent parfois même des breaks inattendus ("Otro dia Mas"). Un procédé intelligent afin de garder son auditeur attentif, tout comme sur la courte instrumentale "Mixto".

Malheureusement on termine sur deux minutes au mieux insipides, au pire insupportables. "Una nueva sensacion" est un mélange de musique plus traditionnelle (plus folk) avec des sons de mauvais goût (une rencontre du Buena vista social club et Manu Chao). Une conclusion qui nuance un peu l'avis général de l'album...

Le mélange sent bon le soleil, les vacances, le torse-nu, les bières dans la glacière, le parasol planté dans le sable, tout comme il sent bon la chaude soirée d'hiver dans un concert pas cher un samedi soir après une longue semaine.
Flores y golpes sent bon la Catalogne et la Californie, et réchauffe les coeurs les plus glaciales en 30 minutes.
Un très bon moment de légèreté musicale.
photo de Tookie
le 09/03/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements