Om mani - Apology

Chronique CD album (55 minutes)

chronique Om mani - Apology
Il n'est pas si courant de voir rimer gratuité et qualité. Om Mani relève aisémentle challenge haut la main avec Apology qui se télécharge ici.
Si vous avez quelques minutes à perdre ou si avez besoin d'arguments pour gonfler votre discothèque de 126 Mo, vous pouvez toujours lire cette critique. Dans tout les cas les 55 prochaines minutes vous paraitront bien courtes et savoureuses.

Help is on the way, leur premier ep, était des plus encourageant. Apology est bien plus. Ce "free-métal" tel que le groupe l'appelle est l'occasion de profiter d'une section rythmique particulièrement impressionnante ("The call", l'intro d'"Ajna" durant lesquels on peut apprécier pleinement la basse) qui ajoute une touche personnelle mais aussi technique qui ajoute un charme à une musique rare.
Rare ?
Par son agressivité. Des riffs hachés, lourds, rapides ("Trapped outside" qui ne prend pas des pincettes pour nous lancer dans l'album, l'hyper-massif [parfait] "Eternal sleep" ou encore "Ajna").
On ne peut pas ignorer la capacité du groupe à proposer un contenu plus ambiant, posé et travaillé (les 7 minutes "No prayer" ou le schizophrénique "Eternal Sleep").
L'ensemble est toujours marqué par une grande finesse dans l'exécution au milieu d'un fracas supporté par une production parfaite : "Only feelings" est l'occasion d'en apprécier quelques subtilités.

Tout le monde trouve sa place dans ce métal très complet. Le chant symbolise un peu ce grand ratissage. Se cherchant entre violence (cris primaires) et passages aériens, il prend également du recul dans certains titres pour mieux appréciés de breaks courts mais qui permettent de rééquilibrer les temps forts et les temps les plus calmes.
On sent une réelle volonté de proposer des compositions bien construites mais sans modèle. Le résultat est aussi complexe que complet : on ne se retrouve pas une seule fois avec le même résultat. La durée des titres varie entre 3 et 9 minutes et chacun des morceaux est un bout d'histoire que l'on termine avec un sentiment satisfait d'achevé.
Aucune amertume ne se dégage des écoutes d'Apology : "The child and the beast" par exemple se clôt parfaitement et chacun des titres est quasi parfait. On trouvera peut être "Burnout" plus faiblard car manquant de piment. Une impression que "Bad seed" balaye grâce à une introduction étourdissante.
A plusieurs reprises on notera l'effort produit pour donner une aspect "tribal" ("Bad seed", "Trapped outisde", "Apology") porté par le chant (vocalises typées à la manière du Gojira des débuts sur "Remembrance") ou des percussions discrètes mais présentes.

Enfin, il faudra bien s'attacher pour le titre éponyme "Apology". Plus de 9 minutes progressives, ambiantes dans une atmosphère particulièrement lourde intégrant un sample, le chant aux deux facettes, des riffs agressifs, une batterie toujours aussi précise.
Avec cet album on se retrouve face à un métal oscillant entre une multitudes d'influences intelligemment mêlées à une personnalité propre à Om Mani. Le résultat est aussi déroutant et intéressant que la note peut vous laisser l'imaginer.
photo de Tookie
le 25/09/2009

1 COMMENTAIRE

JojoBombardo

JojoBombardo le 26/09/2009 à 19:55:07

J'adore cet album ! depuis le jour ou j'ai découvert ce groupe je savais que c'étaient des bons.
Dès que j'ai eu l'album, c'était confirmé !!
Je n'ai plus qu'à les voir sur scène ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019