S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Område - "Nåde"

Område - "Nåde"
chronique Område - Nåde
8.5/10 0

écouter "Styrking Leið"

Acheter Område Nåde sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Trip-hop Electronica Avant-garde Metal

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

Malum
XII
Enter
Hänelle
Styrking Leið
The Same For The Worst
Baldar Jainko
Falaich

 

Label : 

My Kingdom Music
Dans le même style :
Thy Catafalque - Sgùrr

Cette fois, je ne me suis pas fait avoir. J'avais failli passer à côté du premier album d'Område, alors je n'allais pas renouveler cette faute professionnelle et rater la sortie de Nåde. Alors, je me suis jeté dessus avidement, mais j'ai pris le temps de le laisser mûrir, tout comme le groupe qui a pris le temps de maturer son style. Toujours aussi fan de la Norvège, comme le laissent deviner les titres des chansons, même si les paroles sont en anglais. Niveau influences musicales, le groupe a du mal à dissimuler son goût pour la scène norvégienne, en particulier les Ulver et Manes récents. Mais il serait dommage de s'arrêter à cette simple comparaison.

 

Car, dans l'intervalle, Område a affiné son style et affirmé sa personnalité. Toujours adepte des rythmiques Trip-hop baignées de textures sonores imprégnées d'Electronica, sur un terrain typiquement BM, le duo a renforcé ses ambiances grâce à un usage renforcé des cordes et du saxo, pour un résultat encore plus visuel et cinématique. On a parfois la sensation de se retrouver plongé dans la B.O. d'un long métrage d'Heroic Fantasy. En résulte une musique riche en contrastes et en arrangements, reflet de l'intelligence de ses concepteurs qui ne se posent aucune limite stylistique. Entre beauté et laideur, finesse et âpreté, Område est en perpétuel équilibre précaire, jongle avec les genres musicaux et délivre une fois de plus un album dont il est difficile de se lasser.

 

Par rapport au premier opus, le chant est moins partagé, et du coup gagne en cohérence, même s'il fait preuve d'une grande versatilité, du cri au murmure, de l'ombre à la lumière, de la bête au crooner, renfort de taille pour la mise en place des ambiances passionnées, apocalyptiques et raffinées.

 

Nåde réserve des moments de pur génie, comme le break de basse « Malum » et la fausse montée en puissance qui suit, l'intégralité de « Styrking Leið ». A côté, à mon goût, la sauce prend moins sur début de « The Same For The Worst » (le saxo trop variétoch, la batterie trop rapide, le chant trop black) mais les choses s'améliorent largement sur le dernier quart du morceau. C'est cependant le seul point négatif que j'ai à reprocher à ce deuxième opus, qui tient toutes ses promesses.

 

photo de Xuaterc
le 24/07/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Black Sabbath - Sabotage

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017