S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Origin - "Unparalleled Universe"

Origin - "Unparalleled Universe"
chronique Origin - Unparalleled Universe
8/10 0
Acheter Origin Unparalleled Universe sur Amazon

CD album CD album (41:00)

 

Style musical : 

Death Technique, Brutal Death

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

1. Infinitesimal to the Infinite
2. Accident and Error
3. Cascading Failures
4. Mithridatic
5. Truthslayer
6. Invariance Under Transformation
7. Dajjal
8. Burden of Prescience
9. Unequivocal
10. Revolucion (Brujeria cover)

 

Label : 

Agonia Records, Nuclear Blast

 

Lieu d'enregistrement : 

Chapman Recording
Dans le même style :
Vomit the Hate - Premortem Rot

On ne présente plus Origin, une des références de la scène Death Technique depuis la fin des années 90. Enfin, pas autant connu qu'il devrait l'être à cause de sa fâcheuse tendance à espacer excellent album et sortie très dispensable.

 

J'avais connu le groupe plutôt sur le tard, avec un Entity qui m'avais filée une baffe monumentale au moment de sa sortie (2012) avec sa structure à la fois extrêmement carrée et efficace. Déception forcément conséquente pour Omnipresent (2014), tout juste assez bien. Je suis donc naturellement volontaire pour passer un bon moment (ou avoir mal au cul, c'est selon) en compagnie de leur nouvelle galette, de nouveau sortie chez Agonia Records et Nuclear Blast.

 

Bon déjà, fans du jeu de John Longstreth, (Ex-Angelcorpse entre autres), vous allez craquer vos slips. La batterie a été mise en avant dans le mixage - ce qui manquait un peu aux dernières sorties - et il a repris son jeu de rouleau compresseur antérieur à Omnipresent.

 

Pour le reste, on est un peu sur un sous-Antithesis/Entity, avec des guitares à la Antithesis ("Infinitesimal to the Infinite", "Accident and Error"...), Entity ("Accident and Error", "Cascading Failures"...) mais qui n'arrivent pas à dégager autant de folie que sur ces albums, la faute en partie à une construction moins fluide.

 

Globalement on a plus l'impression d'avoir un sous-Entity, l'excellent côtoyant du moyen, ce qui fait perdre en efficacité au sein parfois du même morceau (surtout dans les premiers titres). L'album contient tout de même son lot de très bons titres ("Cascading Failures", "Dajjal", "Truthslayer", et beaucoup de riffs très sympas pris séparément).

 

Reste un "Invariance Under Transformation" assez bof, et une reprise de Brujeria pas mauvaise mais pas vraiment à sa place sur ce type d'album.

 

Nettement meilleur qu'Omnipresent, mais un peu inégal par rapport à Entity, et a fortiori Antithesis.

 

 

 

photo de Al Maazif
le 24/08/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Monster Truck - Furiosity

Évènements

In Theatrum Denonium à Denain (59) le 13 janvier 2018Gohelle fest 2017 au Métaphone à Oignies (62)