Osculum Infame - Axis of Blood

Osculum Infame - "Axis of Blood"
chronique Osculum Infame - Axis of Blood

Les albums de Black se suivent et ne se ressemblent pas. Avec Au-Dessus, Kosmos, In Human Form, Mood, Morpheus Tales, j'ai eu un large aperçu de ce que le BM peut réserver en matière de diversité. Voici venir le tour d'Osculum Infame, qui, après In Articulo Mortis, est encore un pionnier de la scène française pris en charge par Solstice Promotion. Malgré sa longévité, Axis Of Blood n'est que son deuxième album, auquel on peu ajouter une tripotée de splits et d'E.-P. et un hiatus au milieu des années 2000.



Je n'avais jamais jeté d'oreille sur ce que le groupe avait proposé auparavant, mais je me suis rattrapé au moment d'écrire ces lignes. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a considérablement musclé sa musique. Son imagerie sulfureuse (c'est fou, en vingt ans, les recettes dans ce domaine n'ont pas beaucoup changé "Osculum Infame is not a political band; Osculum Infame is worse. And whatever. Osculum Infame fucks you all") ne laisse planer aucun doute quant à ses intentions: balancer pendant presque une heure un Black Metal rugueux, bitumeux et sans concessions. Et pour cela, ça fait bien longtemps qu'on l'a compris, nul besoin de blaster sans discontinuer (Marduk l'a fait en 1999, on a compris). Au contraire, l'alternance mesurée des tempos est beaucoup plus efficace, et Osculum Infame l'a bien compris.



La mise en son est particulièrement efficace, avec des guitares incisives et massives, qui tronçonnent des riffs typés 90's, en trémolo, épiques et guerriers. Depuis le temps, on pourrait croire qu'on a fait le tour en la matière mais le groupe arrive cependant à se montrer inventif dans le domaine même s'il n'échappe pas à certains poncifs. Les ambiances nihilistes et crases se mettent en place facilement tout au long des onze titres, sans jamais faiblir. Orthodoxe jusqu’au bout du médiator, Axis Of Blood est un album solide, qui démontre toute la maîtrise du sujet dont les musiciens font preuve.





 


photo de Xuaterc
le 02/10/2017

2 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 02/10/2017 à 12:34:54

Je vais revenir sur cet album écouté rapidos. La pochette est une tuerie (sans jeu de mot) à la Cannibal Holocaust.

Xuaterc

Xuaterc le 02/10/2017 à 17:29:45

Tu ne le regretteras pas, il a un côté dégueu qui peut te plaire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...
  • BRUTUS au Point Ephémère à Paris le 29 avril 2019
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019