S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Overwind - "I Can Do It Again"

Overwind - "I Can Do It Again"
chronique Overwind - I Can Do It Again
7/10 0
Acheter Overwind I Can Do It Again sur Amazon

CD album CD album (47:00)

 

Style musical : 

heavy prog moderne

 

Année : 

2018

 

Tracklist :

1. Labyrinth
2. Night Rider
3. I Can Do It Again
4. Sleepwalker
5. In Vino Veritas
6. Dancing Spirits
7. One More Day
8. Blackout
9. Devil’s Game
10. Get Over Crisis
11. Time, Forward

 

Label : 

Bad Reputation
Dans le même style :
Chon - Grow

Les Russes de Krasnodar nous présentent avec ce  I Can Do It Again  (Ooops ?) leur 3ème album, le premier avec leur nouveau chanteur Diego Teksuo, qui, comme son prénom le laisse entendre, est à la fois, libre dans sa tête et espagnol. 

 

Pour faire simple prenons un groupe de prog mélodique comme, mettons, Stratovarius, enlevons la partie sympho et ajoutons-y des parties électroniques, le chant est relativement semblable à celui de Timo Kotipelto sauf qu'on ajoute de temps à autres (mais sur tous les morceaux) des growls. On pensera aussi à Dragonforce ou à Blind Guaridan mais l'un comme l'autre ultra modernisé.

 

Overwind combine de manière assez habile, parties puissantes (la fin de « Labyrinth » va carrément dans le blastbeat), et parties mélodiques (voire très mélodiques). Le groupe est plutôt adepte du mid tempo mais varie au cours d'un même morceau et au long de l'album ainsi on passe de passages speedés (le début de « Sleepwalker », la fin de « Labyrinth ») à des passages lents (pendant « Get over Crisis »). On pourra aussi noter l'adjonction d'un piano sur l'instrumental qui referme l'album, « Time, Forward ».

 

Plusieurs bonnes chansons sont à signaler « Labyrinth » qui lance l'album, «  In Vino Veritas » ou « Get over Crisis » par exemple mais de toute  façon il y a peu de titres faibles (on citera le lent et trop grandiloquent « Dancing Spirits »).

 

Venons-en au point qui fâche (ou au moins qui me fâche)... le son trop moderne a tendance à sonner plastique et de synthèse notamment celui de la batterie qui fait artificiel... et ça me gâche un peu l'écoute.

 

I Can Do It Again  propose un pont entre un prog assez traditionnel et un côté metal moderne... pourquoi pas ? même s'il me semble délicat de vraiment faire plaisir à tout le monde.

photo de Papy Cyril
le 06/06/2018

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Fair to midland - Inter.funda.stifle

Évènements